Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

mercredi 27 février 2008

C'est vous dire si j'ai raison...


Début janvier, un de mes anciens collègues, que j’apprécie beaucoup, m'a vivement conseillé Mort aux cons, de Carl Aderhold. Je suppose que quelqu'un le lui avait offert pour Noël, étant donné que c'est un gros réac' post-soixante-huitard comme on les aime et que ce genre de petites phrases est dans son vocable habituel... C'est donc tout naturellement que j'ai acheté ledit livre alors que je furetais dans une librairie bordelaise, moitié pour l’estime que je porte à mon ex-collègue, moitié pour le plaisir de me rappeler ses envolées anarchistes ...

J'aurais pas dû.

Pourtant la base de l'histoire était aguicheuse. En (très !) résumé, la quatrième de couv' parle d'un bonhomme, dans le genre « super-justicier-vengeur-masqué-man », qui décide d'améliorer le bien-être collectif en éliminant les cons. Voilà ce que je savais avant d’ouvrir le bouquin, et je pressentais là-dessous quelque chose de délicieusement drôle et cynique à venir...

Le tout petit problème est qu’en réalité, le livre est plutôt long à en venir au fait : le narrateur ne réalise qu’à la page 154 (sur un peu plus de 400) qu'en fait il se bat contre les cons ! J’aime autant vous dire que quand on le sait depuis le début c’est un peu longuet… Bon, mettons que ce soit la quatrième de couverture qui en révèle trop... Je laisse la question ouverte, d'autant plus que je sais qu'un certain nombre de lecteurs ne lisent pas les quatrièmes de couverture... (Cela dit, le titre est aussi un sacré gros indice, quand même…)
Quoiqu'il en soit, pendant tout le début, on trouve ça lent car on suit la laborieuse réflexion du bonhomme pour arriver à ce que l'on prenait innocemment pour sa thèse initiale... Bon, soit. Mais même ensuite on s'ennuie un peu, car le personnage principal est vraiment trop normal, pas assez détraqué pour être drôle à mon avis. Tout est très logique dans ses réflexions et tout ce qu'on peut en penser c'est que ce n'est pas la peine d'en arriver à tuer des gens pour si peu, même "pour de faux"... Le livre est une longue énumération de descriptions de scènes de notre vie quotidienne, où nous sommes confronté(e)s à toute une ribambelle de cons. C’est bien écrit, il n’y a pas à dire, mais on s’en lasse…

Pour rendre justice à l'auteur, il y a quand même eu 2 ou 3 passages où j'ai franchement rigolé. Par exemple, le moment où il établit la typologie des cons en mêlant jeux de mots et définitions est hilarant : on peut y apprendre ce qu'est un con sidérant (« celui qui bat tous les records »), un con citoyen (« qui trie ses ordures avec méticulosité, allant jusqu’à laver ses pots de yaourt avant de les jeter »), un con stable (« celui qui reste égal à lui-même quelle que soit la situation ») et moults autres familles de "con-" que l'on pensait bien connaître...

Conclusion : si vous voulez le lire… autant que je vous le prête! Je suis naturellement ouverte à d’autres avis, notamment divergents, sur ce livre… Je suis peut-être complètement « passée à côté » comme on dit ?
PS : Pour ceux qui n'auraient pas reconnu le titre du billet, c'est extrait de la chanson "Mon HLM" de Renaud donc je vous remets ici l'extrait concerné : N'empêche que l'"Mort aux cons"/Dans la cage d'escalier/C'est moi qui l'ai marqué/C'est vous dire si j'ai raison!
Edit du 28/02/08 : pour contrebalancer mon enthousiasme plutôt frileux, retrouvez ici l'avis de Clochette, qui a adoré ce livre! Merci Fashion pour le lien!
Edit du 02/12/2008 : et encore un autre avis enthousiaste, celui d'A_girl_from_earth!

16 commentaires:

amanda a dit…

Mouais, il ne me tente pas, à vrai dire ! Suis trop conne sans doute ?!

Lucile a dit…

@ amanda : :D J'espère que l'éditeur n'est pas comme celui qui a fait parler de lui récemment (je ne me rappelle plus du titre du livre ni de la bloggeuse qui en avait parlé...) car s'il passe par là, il va sûrement me traiter de conne aussi!

iskander a dit…

je découvre ton blog... intéressante chronique et joli programme... Je te souhaite une excellente traversée. Alex

Karine a dit…

Dommage... avec ce sujet, ça aurait pu être hilarant!!! Mais bon, passons!

Lucile a dit…

@ iskander : eh bien bienvenue moussaillon! A bientôt j'espère!
@ karine : du coup ça laisse la possibilité de réécrire l'histoire comme on l'aurait aimée... ;-)

Caro[line] a dit…

Celui-là ne me tente pas du tout ! Je l'ai vu en librairie déjà et à chaque fois, il me fait un mauvais effet car je n'aime pas du tout la couverture et encore moins le titre ! Comme quoi, des fois, ça joue à pas grand chose ! ;-)

Seb a dit…

Effectivement, ton avis ne donne pas tellement envie. Et puis, il y a aussi un petit truc qui me chiffonne : 400 pages seulement pour en venir à bout, des cons, je trouve que c'est un peu court. A moins qu'il nous en ait laissé quelques uns.

Lucile a dit…

@ caro[line] : moi la couv' me plait de loin et pas de près, c'est marrant, non? Du coup si mon collègue ne me l'avait pas conseillé, je pense que je me serais juste rapprochée "pour voir" et que j'aurais passé ma route...

Lucile a dit…

@ Seb : ne t'inquiète pas, il en reste plein (on peut le constater par nous-même régulièrement, non?)! Mais je ne vais pas révéler la fin du livre pour ceux qui souhaiteraient le lire... :)

fashion a dit…

Tiens, il avait été chroniqué il n'y a pas si longtemps, mais où ? Je ne me souviens plus... Et même si tu me le prêtes, je passe, j'ai trop de trucs à lire (étonnant, non ?) :)))

Lucile a dit…

@ fashion : Hihihi, je me doute que tu as bôôôôôcoup de trucs à lire! :)

fashion a dit…

J'ai retrouvé où j'avais lu un billet : chez Clochette
http://litteraturepassion.over-blog.com/article-15144551.html

emeraude92190 a dit…

mais en fait, si j'ai bien compris, tu blogues au boulot, non ?? ;-)

Stéphanie a dit…

dommage, je trouve que le programme était joli
mais je passe, même si je n'ai pas gagné au lotobook ;)

Lucile a dit…

@ fashion : merci pour le lien, je vais aller voir ce qu'elle en a pensé.

@ emeraude : oui tout à fait. Hum... Mais d'ici un mois j'espère avoir Internet à la maison!

@ stephanie : oui, le programme était alléchant! Pour une autre fois peut-être! :)

Lucile a dit…

Hou, hou, hou! Hé ben, on peut dire que Clochette n'en a pas pensé la même chose que moi! Je vais rajouter le lien vers son message dans mon billet. Merci Fashion!