Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

jeudi 6 mars 2008

Cher Dieu...


Voici un tout petit bouquin qui peut se lire extrêmement vite, ou pas. Ce tout petit bouquin fait rire, et il fait pleurer. Etrange? Non pas tant que ça!


Oscar et la dame rose regroupe dix lettres. Elles sont adressées à Dieu sur un ton assez libre (!) par Oscar, 10 ans, qui a une leucémie. A l'hôpital, il noue une relation toute particulière avec "Mamie Rose", l'infirmière qui s'occupe de lui et avec qui il discute beaucoup. De tout et de rien : de ses parents, de l'amour, de la mort, et aussi de catch...


Eric-Emmanuel Schmitt a réussi à éviter le style "je joue sur vos sentiments", ce qui est assez fort à mon avis vu la gravité du sujet : on n'est pas du tout dans l'esprit Téléthon, et ce n'est pas un livre mélo larmoyant... Ce thème profondément triste d'un enfant en train de mourir est traité avec énormément de poésie et Mamie Rose fait preuve d'une inventivité très délicate pour accompagner Oscar dans sa maladie. J'ai quelques doutes sur la vraisemblance des réactions, parfois très matures, de ce petit garçon de 10 ans (je n'en côtoie pas assez pour savoir si c'est plausible et je ne sais pas comment moi j'aurais pu penser à cet âge-là dans cette situation!) cela dit, on comprend le propos donc ce n'est pas si important...

Les propos d'Oscar sont souvent très drôles, il a la gravité attendrissante des petits sur des sujets "de grands" (les rapports amoureux par exemple). Mais chaque fois qu'on sourit, on reprend presque aussitôt une attitude d'austérité respectueuse parce qu'on pense : "ce garçon va mourir"... Pourtant, est-ce que pour cela on devrait toujours le regarder avec une mine contrite et affligée?

J'ai refermé le livre non pas bouleversée mais plutôt pensive. Le message que j'ai vu dans ce livre est qu'il faut profiter des gens tant qu'ils sont là (et surtout l'inverse en fait : faisons en sorte qu'ils passent de bons moments avec nous) d'autant plus si on sait qu'ils vont partir bientôt : s'affliger par avance leur donnerait l'impression qu'ils sont déjà morts, se taire en leur présence ressemblerait trop à l'attente du dénouement... J'ai un peu la sensation de m'empêtrer dans les mots, je ne sais pas si j'arrive à rendre mes réflexions sur une thématique si profonde et je ne me sens pas forcément "légitime" sur un tel sujet avec ma petite vie loin d'être malheureuse...

En tous cas ce tout petit livre est beau et fait réfléchir sur notre comportement face à la mort. Lisez-le!

28 commentaires:

Caro[line] a dit…

Je n'ai pas lu ce livre, mais je l'ai... écouté ! Il fut ma 1ère expérience de livre audio (et ma seule à ce jour). J'ai passé un très bon moment à écouter E.E.Schmitt me lire les lettres d'Oscar. Bien qu'on sache que cet enfant allait mourir, je n'ai pas été trop triste. Comme toi, j'ai retenu la leçon de vie qu'E.E.Schmitt veut nous faire passer, c'est-à-dire qu'il faut profiter des gens tant qu'ils sont là et surtout ne pas les voir déjà mort, comme le font les parents d'Oscar... C'est un joli conte, même s'il finit mal. Mais ça, on le sait dès le départ et ce n'est pas le propos du livre.

Dans ma PAL, j'ai un autre livre de cet auteur : Odette Toulemonde.... L'as-tu lu ?

Lucile a dit…

@ caro[line] : non, je n'ai pas lu Odette Toulemonde, par contre j'avais lu il y a quelques temps Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, toujours dans le même style à la Amélie Poulain (trouver de la beauté et de la poésie dans notre quotidien). Très petit livre aussi. Pas un classique mais pplaisant quand on est dans l'état d'esprit pour!

Aelys a dit…

D'E-E Schmitt, j'ai lu et apprécié La Secte des Egoistes. Je poursuivrais bien l'expérience avec ce roman, tu m'as convaincue !

florinette a dit…

Tout ce que tu en dis me plaît, je vais vite voir si je peux le trouver à la biblio !! ;-)

amanda a dit…

EES est un auteur qui me laisse dubitative... j'aime bien, parfois j'adore, souvent je déteste. J'avais aimé L'enfant de Noé pour le thème, La nuit de Valognes pour tout ce qu'il y a en dessous, en non-dits. Je n'ai pas lu celui ci et bcp pensent que c'est son meilleur.

Pour Odette Toulemonde : je n'ai pas aimé. Je crois qu'il est bcp moins bon sur les nouvelles.

emmyne a dit…

De E.E.Schmitt j'ai été conquise par "L'Evangile selon Pilate " que j'ai vu par la suite au théâtre ( sans être déçue ).
Des chroniques sont vraiment intéressantes - et nombreuses -, merci ( pour la peine, je mets ton blog en lien chez moi )

Lucile a dit…

@ aelys, amanda, emmyne : je garde dans un coin de ma tête les titres que vous citez pour plus tard... Ca ne me tente pas encore. :)

@ florinette : tu reviendras nous donner ton avis, hein? ;-)

@ emmyne : merci, je te rajoute aussi dans ma liste, que j'étoffe au fur et à mesure... (d'ailleurs, pour certains d'entre vous qui sont sous blogger je n'ai pas accès à l'adresse de vos blogs!)

emeraude92190 a dit…

Ah j'adore celui là !! j'aime beaucoup l'auteur aussi, même si je suis loin d'avoir tout lu...
C'est vrai que Oscar et M. Ibrahim se ressemble et j'avais vraiment beaucoup aimé les deux!
J'ai lu Odettetoulemonde et je n'ai pas du tout aimé (mais je ne suis pas très nouvelles), à part une nouvelle sur Alzheimer. A savoir que, normalement, Odettetoulemonde est un film c'est juste que ça lui manquait d'écrire pendant qu'il faisait son film, alors il a fait ça en rentrant le soir sur un coin de table (c'est écrit dans le livre quelque part!)

Mais je vois ici que personne n'a cité LE livre qui m'a fait découvrir cet auteur et que vous DEVEZ absolument lire! (enfin, si vous voulez ;-))

La part de l'autre ! (tiens, je l'enverrai peut être au prochain lotobook celui là! ;-))

Ah et la secte des égoïstes, très bon aussi !

Lucile a dit…

@ emeraude : ah tiens, j'étais persuadée que le film était tiré du livre... Tu m'apprends quelque chose!
Et effectivement "La part de l'autre" ça me dit quelque chose, peut-être que j'ai lu quelque chose là-dessus chez toi?

emeraude92190 a dit…

j'ai parlé un peu de la part de l'autre sur mon blog au tout début, mais sans faire un billet dessus. Je l'ai lu il y a près de 3/4 ans maintenant. Et il mérite une relecture, c'est sûr !!
mais en gros, le sujet du bouquin est "que se serait il passé si Hitler avait été accepté aux beaux arts". Le roman alterne fiction et réalité, le tout romancé et j'avais vraiment adoré !

Lucile a dit…

@ emeraude : ah oui, voilà! J'avais failli l'acheter une fois chez France Loisirs (encore eux! ^_^) mais il devait y avoir trop de titres qui me plaisaient ce coup-là! Bon allez, je vais quand même le noter ailleurs que dans ma tête! :)

fashion a dit…

Voilà un auteur sur lequel j'ai un a priori très négatif et la vision au théâtre de "La nuit de Valognes" ne l'a pas arrangé. J'ai l'impression qu'il est très fourre-tout et bien-pensant, non ? Enfin, peut-être une bonne âme me l'enverra-t-elle au lotobook ? :)))

emeraude92190 a dit…

@fashion : c'est vrai que la nuit de Valognes n'a rien pour t'aider !!! Mais si tu veux le découvrir, je peux t'en prêter. Maintenant que je sais quel est le titre que j'enverrai au prochain lotobook, je suis sûre que ce n'est pas comme ça que tu le recevras!
Par contre Lucile, du coup, qui sait ? Tu le recevras peut être au prochain lotobook (dans plusieurs mois donc, avec le peu de chances que tu gagnes ;-))

Lucile a dit…

@ fashion : justement, ce qui est assez bizarre c'est que même en ayant lu 2 de ses livres et en les ayant plutôt aimé, j'ai aussi ce mauvais ressenti de l'auteur (! O_o). Je crois que je suis méfiante parce que je trouve qu'on le voit un peu trop partout... J'imagine (peut-être à tort) que tous ses livres sont autour des "petites choses simples de la vie" et je redoute un côté mièvre bien que je n'aie pas à me plaindre de ceux que j'ai lus... Très étrange!
EES est-il fourre-tout? Je ne pense pas. Bien-pensant? Peut-être.
Mais je n'ai vraiment pas lu assez de ses livres pour être formelle! ^_^

@ emeraude : merci pour tes encouragements! ;-) (cela dit, tu n'as pas tort car ça fait bien longtemps que je n'ai rien gagné par tirage au sort!)

Fantômette a dit…

Curieux comme les bons sentiments finissent toujours par être suspects...

Stéphanie a dit…

Merci Emeraude d'avoir cité "la part de l'autre", j'ai également découvert cet auteur par ce roman. Là nous sommes très loin d'Amélie Poulain.
Je vous conseille également cette lecture.
L'idée de départ est excellente et très bien exploitée!

Lucile a dit…

@ fantômette : oui, c'est vrai! Honte sur moi et ma grande méfiance! :( Tu as lu des bouquins de lui?

@ stéphanie : oui c'est ce qui m'avait attiré dans La part de l'autre, cette idée de départ originale! :)

Fantômette a dit…

Oui, j'ai lu "Odette Toulemonde", mais j'ai un peu honte de dire que, ma foi, j'avais passé un agréable moment parmi ses nouvelles... Pas transcendant mais, un agréable moment, c'est déjà beaucoup, il me semble.

Praline a dit…

Pour ma part, je m'empresse de te recommander une de ses pièces, genre dans lequel il est assez à l'aise et plaisant, Petits crimes conjugaux !
Il est vraiment très chouette :)

Lucile a dit…

@ praline : j'imagine que ce doit être très différent de lire (ou voir) ce qu'il donne au théâtre!

florinette a dit…

Promis ! ;-)

Lucile a dit…

@ florinette : cool! :)

Karine a dit…

J'ai bien aimé ce que j'ai lu de Schmitt mais j'hésite pour celui-ci, en raison du thème. ton billet donne toutefois envie... J'avais définitivement peur du livre bâti "pour faire pleurer"... et ça m'énerve, ce genre de truc!!!

Lucile a dit…

@ Karine : tu vas pleurer, c'est à peu près sûr... mais pas que! Et comme ce n'est pas l'objectif du livre, tu peux y aller les yeux fermés! :)

pom' a dit…

difficile de ne pas verser de larmes dans ce livre trop émouvant

Lucile a dit…

@ pom' : Moi j'ai même pas essayé de me retenir de pleurer! Ca tombait bien aussi : j'étais toute seule! :p

Adeline a dit…

c'est assez troublant parce que plusieurs points de ton billet pourraient conrrespondre je trouve à un des derniers livre que j'ai lu du même auteur (L'enfant de Noé). Dans les similitudes on a un enfant,un petit garçon très mature pour ses sept ans "presque huit" et le thème de la religion qui est très présent avec des réflexions sur l'amour et le respect notamment. Le livre est intéressant mais j'ai dû lire trop d'histoires sur cette deuxième guerre et dans L'enfant de Noé on sent d'avance que ça va bien finir. Donc moyen. Le livre se lit très vite mais est beaucoup moins attendrissant que n'a l'air Oscar et la dame rose. Je le mets sur ma liste, mais après "De manière à connaître e jour et l'heure" et quand j'aurais fini mes Nothomb!

Lucile a dit…

@ Ade : Super, te revoilà! :) J'essaierai de lire "L'enfant de Noé" à l'occase (on pourrait faire un échange si tu veux?), mais d'E.E. Schmitt j'ai noté en priorité "La part de l'autre" qui a l'air tout à fait différent!