Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

mercredi 27 août 2008

Je peux croquer le croque-mort?

Rappelez-vous : il y a quelque temps j'avais eu la joie de recevoir dans ma petite poste de village-paumé-de-presque-province, un colis d'une gentille bienfaitrice... En plus de petits cadeaux comestibles, que j'avais eu l'heur de gagner grâce à La Bazoche (petite commune près du Mans), Delphine avait glissé dans son colis Le croque-mort a la vie dure, premier volet d'une série de Tim Cockey sur laquelle je m'étais montrée enthousiaste sur son blog ( et )...

Un petit-boulot tranquille, croque-mort.
Une ville banale, Baltimore.
Une vie rêvée.
Jusqu'au jour où, au beau milieu d'une veillée mortuaire, une charmante demoiselle lui demande d'organiser son propre enterrement. Et voilà ce pauvre Hitch entraîné malgré lui dans une sombre histoire de chantage... où il a fort à faire pour ne pas se retrouver lui-même six pieds sous terre.

Pour le résumé, je m'en tiendrai au quatrième de couverture qui suffit largement. Ce que j'en ai pensé? J'ai vraiment bien aimé!

D'abord, j'ai aimé Hitchcock Sewell, ce croque-mort beau-gosse, intelligent, drôle, sexy (et il est plusieurs fois fait mention de ses boxers dans l'histoire... on imagine très bien!)... bref, ce gars qui, comme on le lui dit souvent, "ne ressemble vraiment pas à un croque-mort"! Je ne sais pas si c'est ce qu'on appelle un "héros à fort potentiel", mais je pense que je ferais tout comme si ce thème sortait pour un Club des Théières à venir (vu qu'il y a au moins deux autres épisodes des aventures d'Hitchcock Sewell traduits en français)... D'ailleurs je lui dédie mon titre de billet, voilà! Bref, donc Hitch est un type bien et a le sens de l'humour, ce qui n'est pas négligeable étant donné que c'est lui le narrateur... A ce stade je voudrais remercier Claire Breton, la traductrice de cette édition, pour les explications fournies qui éclairent certaines expressions ou certains traits d'humour que sans elle je n'aurais pas compris.

Ensuite, j'ai aimé l'histoire et son rythme : on est pris dedans dès les premières pages, et même si on n'est jamais dans l'esprit "thriller", on est trop intrigué et impliqué (pour ma part en tous cas!) pour lâcher très longtemps ce roman policier. Tous les éléments se mettent en place très clairement dans une construction très logique et pourtant pas attendue (hormis sur un ou deux éléments, je ne voyais pas du tout venir). Il n'y a qu'à la fin où j'ai été un peu perdue car pas mal de révélations et d'explications arrivent en bloc et qu'elles concernent des manigances de politiciens (dont on n'a pas forcément entendu parler beaucoup avant), la partie "déclencheur de tout ce foutoir", si je puis me permettre (en gros pour la partie "foutoir", j'ai très bien suivi! ;-) ). Mais bon, dans ce cas on s'arrête juste quelques secondes pour remettre les choses en place et ça va!

Il y a juste une chose que j'ai trouvée un peu dommage : à un ou deux endroits j'aurais vu matière à exploiter mieux une situation, ou plutôt les réflexions d'Hitchcock par rapport à certains personnages. C'est peut-être simplement que leurs réactions m'ont intriguée plus que lui! Puisqu'on parle des personnages, j'ai beaucoup aimé tous ceux qu'on croise ici : faune de bars, ex-femme déjantée, troupe de théâtre, policiers, stars de l'audiovisuel... J'ai trouvé leurs descriptions toujours très drôles et souvent très justes.

C'était donc une fort agréable lecture, et je me réjouis d'avance de lire la suite (Le croque-mort préfère la bière), vu que Delphine dit qu'il est meilleur que le premier. Tu me le prêterais Delphine? :D
L'avis de Delphine sur ce premier opus ici!

Encore merci pour le prêt! :D

8 commentaires:

Ys a dit…

Je ne connais ni l'auteur ni la série mais ça a l'air très très bien, tout à fait dans mes cordes...

Lucile a dit…

@ Ys : ça a vraiment été un très bon moment de lecture pour moi en tous cas! :)

Karine a dit…

J'avais noté chez Delphine aussi mais j'avais oublié! Interesting, surtout s'il y a un héros à "fort potentiel"!!! Ca me convainc toujours, ça!!!

Lucile a dit…

@ karine : Ah? Toi aussi?! ;-)

Brize a dit…

J'ai l'impression que ce livre a tout pour me plaire (et en plus, je n'en avais jamais entendu parler, donc je suis très contente de le découvrir)!

Lucile a dit…

@ brize : alors j'espère qu'il te plaira! :)

uncoindeblog a dit…

Je te prépare la suite. Si tu vois Caro avant le Club fais-moi signe que je lui passe.
Je sais que tu ne manques pas de lecture, mais vu ton engouement pour le potentiel, j'imagine que tu souhaites ne pas trop trainer ;-).
Achat fait à Toulouse l'an passé : il semble que chacune de mes visites me valent uen petite série à déguster ensuite (cf Lehane cette année)

Lucile a dit…

@ uncoindeblog : booon, d'accoooord! :D Tu as raison il ne vaut mieux pas que je traîne! ;) La ville rose aurait donc cet étrange pouvoir sur toi... Curieux mais bon à savoir pour des idées de lecture! :)