Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

lundi 6 octobre 2008

Elle a fait un bébé toute seule...


J'ai perdu l'habitude de lire les quatrièmes de couv'. Ou alors je les oublie aussitôt. Quoiqu'il en soit, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en ouvrant Expéron. J'avais juste retenu, au détour d'une conversation, qu'il y avait là-dedans une femme enceinte. C'est donc avec ce menu indice que j'ouvrais avec avidité le (pour le moment) seul roman de la collection Griffe d'Encre.

Nous sommes en 2054 à Lyon, et Annabel rêve d'avoir un bébé. Seulement voilà, Annabel a 38 ans et n'a toujours pas son diplôme d'AAE (Aptitude Auprès des Enfants) qui valide 5 ans d'études dans le domaine, diplôme après lequel il faut passer avec succès une étape de psychanalyse pour obtenir le droit de procréer (si possible avant 40 ans, sans quoi il devient extrêmement compliqué d'avoir le droit de faire un enfant). Mais Annabel veut un bébé à tout prix, ça en devient une obsession.

Andy, son mari, n'y pense pas trop : il est complètement investi dans son travail de recherche sur l'importance de l'image dans les mécanismes cérébraux. C'est lui l'inventeur du "fulguima", une technologie permettant d'assimiler l'intégralité d'un livre en quelques minutes (je n'aimerais pas du tout!). Il est d'autant plus passionné par ses recherches qu'il vient de découvrir un extraordinaire sujet d'étude : Ange, un petit garçon de dix ans, qu'il rebaptise très vite Neuf. Neuf n'a jamais su parler, ni même comprendre ce qui se disait autour de lui. Neuf n'aime et ne communique que par des images et ses capacités cérébrales en le domaine sont exceptionnelles. C'est pourquoi Andy va l'intégrer à son programme de recherche : EXPERON. Voilà, le décor est planté : l'histoire peut commencer.

Tout au long d'Expéron, on suit en parallèle les parcours d'Andy et Annabel Sollow, l'un cloîtré dans sa soif de connaissances et son désir de comprendre, l'autre obnubilée par son désir de maternité. On remarque une très nette progression de la psychologie des personnages au cours du récit, pour son plus grand bien d'ailleurs. En effet, au départ les disputes du couple m'ont gênée : je les trouvais à la fois caricaturales et en même temps pas vraiment réalistes (en même temps je fais partie de cette catégorie de gens qui s'engueulent rarement avec qui que ce soit, donc pour le réalisme, je n'ai peut-être rien à dire! ^_^). Pour tout dire, je redoutais d'avoir à les lire pendant tout le livre. Heureusement les événements font que les relations entre Annabel et Andy évoluent radicalement, le changement le plus spectaculaire intervenant chez la première, qui acquiert beaucoup de maturité tout au long du récit.

D'autre part, j'ai trouvé que le monde de 2054 tel que décrit ici est plutôt crédible : de nombreux repères restent inchangés mais quelques avancées technologiques de taille (comme ont pu l'être la radio ou la télévision) ont bouleversé le quotidien des habitants. On n'est pas dans de l'anticipation radicalement sombre comme on peut l'avoir chez Huxley, Orwell ou de nombreux autres : ici, pas de catastrophe écologique, pas de manipulation généralisée (génétique ou pas) des sociétés, ou du moins ce n'est pas ce qui domine du monde dépeint. Effectivement, le taux des cancers environnementaux progresse, le génie génétique pointe son nez dans le processus de procréation, mais dans des proportions qu'on peut à mon avis largement imaginer à l'échéance du demi-siècle. D'autres changements, dans le mode de vie de la société future, ont également été introduits : il devient par exemple aberrant pour un couple de ne pas avoir trois chambres (une chacun plus la chambre conjugale). La réflexion d'Hélène Cruciani pour créer ce monde qu'elle nous dépeint m'a semblé très intéressante, avec plusieurs points très judicieux et une originalité certaine.

De nombreux thèmes sont traités dans Expéron : la maternité, évidemment, mais sous différents angles et avec une mise en abîme (le désir de maternité mais aussi de non-maternité, l'épanouissement personnel à travers ce choix, etc.). Sont aussi abordées les questions des bienfaits de la science et du "progrès", du libre-arbitre, du poids de l'éducation et de la société... Le panel des sujets et des réflexions est donc assez large, ce qui fait de ce roman une lecture plutôt riche.

Un premier roman que je vous conseille donc, pour l'univers original que l'auteur a su créer et pour toutes les réflexions que ce monde pas si éloigné du nôtre ne manque pas de susciter!

Delphine, Amanda, Tamara et A_girl_from_earth ont également aimé!
Je vous rappelle, à vous qui êtes inscrits sur Facebook, que vous pouvez donner votre avis sur Expéron en particulier ici et sur n'importe quel livre de leur catalogue !

Plus d'infos sur l'auteur, Hélène Cruciani, et l'illustratrice, Laetitia Deschamps.

Griffe d’Encre


Merci à Magali et à Griffe d'Encre, grâce à qui j'ai eu ce livre entre les mains! :)

10 commentaires:

Karine :) a dit…

Ca semble très bien ce livre... j'avais déjà noté chez Delphine, si ma mémoire est bonne. J'aime bien quand le futur n'est pas trop "futuriste"!!!

Praline a dit…

Très tentant ! Je le note.

yueyin a dit…

j'aime beaucoup l'idée et en plus je crois bien que je l'ai dans ma pal... chouette alors :-)

Lucile a dit…

@ karine : alors tu devrais aimer. Cet univers est vraiment le point fort du livre à mon avis!

@ praline : note! note! ;-)

@ yueyin : alors tout roule! Je guetterai ton avis! :)

A_girl_from_earth a dit…

Ca m'a beaucoup fait rire ton premier paragraphe. Je crois que je fais pareil parce qu'il m'arrive souvent, en cours de lecture, de relire la 4è de couv', pour voir si ça correspond à ce que je lis. Je dois faire exprès de pas comprendre les résumés...
En tout cas, très intriguée par ton commentaire. Dis-donc ils ont particulièrement originaux les livres de chez Griffe d'Encre!

Lucile a dit…

@ a_girl : vu que je débute totalement tout ce qui est Science-Fiction, Fantastique et compagnie, j'ai du mal à dire si les thèmes de chez Griffe d'Encre sont particulièrement originaux. En tout cas, leur sélection est vraiment d'une grande qualité au vu de tout ce que j'ai testé chez eux, mais je crois que je ne suis plus très objective ... ^_^

Argantel a dit…

C'est un livre que j'ai repéré depuis qq temps et je pense que je vais me laisser tenter. Et puis ce sera mon 1er Griffe d'Encre dont j'entends très souvent parler :-)

Lucile a dit…

@ argantel : alors laisse-toi tenter! :) Et tu verras, Griffe d'Encre a un excellent catalogue, vraiment. Ils ont des très chouettes novellas! :)

A_girl_from_earth a dit…

Lu et approuvé! :)

Lucile a dit…

@ A_girl : Tu m'en vois ravie! :)