Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

samedi 8 novembre 2008

Griffons encore un peu, voulez-vous?


Je pense avoir déjà eu l'occasion de vous le dire : je suis complètement novice au rayon SFFF. Bien que, comme vous le voyez avec ma lecture en cours, je tente de me déniaiser dans le domaine. Et aussi que j'épluche méhodiquement et sans relâche le catalogue de chez Griffe d'Encre.

La Répulsion de Karst Olenmyl est la dernière novella parue chez eux, et je dois dire qu'elle colle plus que les précédentes à l'image mentale que j'ai de la SFFF, notamment au rayon Fantasy/Fantastique. De grandes étendues ravagées par une apocalypse, des humains qui tentent de survivre à partir de rien, de sombres complots ourdis par de puissantes forces maléfiques et invisibles... Je ne sais pas si ces images que j'ai sont fausses ou pas, n'empêche que La Répulsion... les exploite au mieux et m'a beaucoup plu.

Concernant l'histoire, je vous renvoie au quatrième de couv', qui situe parfaitement le lecteur à mon avis :
"Le voyage de Karst Olenmyl touche à sa fin tandis que le village de Selme point à l’horizon. La destination aura monopolisé tous ses efforts, toute son attention… Il ignore d'ailleurs ce qu'il doit accomplir là-bas. Peut-être le saura-t-il sur place ? Hélas, une force incroyable lui interdit l’accès du hameau ; soufflé, vaporisé, son corps disparaît. Quelque part sur le continent dévasté des Jémellides, un homme s’éveille péniblement. Il se nomme Karst Olenmyl. Il est amnésique, et seul brûle dans son esprit un impératif lancinant : il doit se rendre à Selme…"

Ta-daaaaa! C'est tentant, n'est-ce pas?
Voilà donc comment démarre cette novella (presque un roman, c'est la plus longue parue à ce jour) : on va suivre le calvaire de Karst Olenmyl, cet homme qui ne connait rien d'autre que son nom et sa destination, ce mystérieux village de Selme. Nous vivons avec lui cette quête impérieuse et douloureuse, essayant comme lui de guetter le moindre indice dans ses souvenirs, ses réflexes : pourquoi diable doit-il se rendre là-bas? Et puis c'est qui ce type, d'abord?

Au fur et à mesure que l'on tourne les pages, rythmées par les répulsions de Karst, les hypothèses s'échafaudent, le jour se fait sur certaines zones ... démultipliant les interrogations sur le reste. Le rythme du récit est de ce fait particulièrement maîtrisé. Sébastien Gollut trouve un équilibre délicat entre l'introspection de Karst Olenmyl et les phases de progression de l'"enquête" ou d'action qui fait que ce livre se lit vraiment très vite et avec plaisir. On croise un certain nombre de personnages à la psychologie travaillée dans un monde que j'ai trouvé original (dans la mesure de ma non-connaissance de la SFFF, je vous le rappelle) bien que suscitant quelques interrogations si on creuse un peu trop loin ses fondements. M'enfin, cela n'est que le décor, et on est là pour faire marcher notre imagination, n'est-ce pas? (Et je suis un peu trop terre-à-terre, parfois... Passons!) Tout ça pour dire que ce n'est pas du tout gênant pour la lecture et que le monde créé par l'auteur est tout de même très plaisant à découvrir.

La progression de l'intrigue constitue un autre point fort de La Répulsion : le dénouement est pour le moins surprenant et pourtant tout concorde. La rétrospection sur la lecture une fois refermé le livre ("Mais alors... aaaaaaaaaaah, ouiiiiiiiii, c'était donc çaaaaaa!") est à ce titre encore meilleure!

En conclusion, vous l'aurez compris, encore un Griffe d'Encre que je vous conseille! :)

Vous pouvez lire les premières pages ici.
Pour en savoir plus sur l'auteur (et illustrateur par la même occasion), cliquez ici! :)
Et enfin, comme d'hab' les liens pour toi lecteur qui fait partie de de la communauté Facebook : pour donner votre avis sur "La Répulsion..." c'est ici, ou sur n'importe quel livre de chez Griffe d'Encre, c'est !

Griffe d’Encre

5 commentaires:

Céline C. a dit…

Ah moi qui suis fan de fantasy/fantastique, je dois avouer que tu m'as furieusement mis la puce à l'oreille !!
Je note précieusement le nom de l'auteur et le titre du bouquin pour une lecture prochaine !

A_girl_from_earth a dit…

Aucune réticence pour la SF de mon côté, j'aime plutôt beaucoup même, ça dépend des thèmes et de la façon dont c'est traité. Je me note ton titre. :)
J'avais adoré le roman que tu es en train de lire (Gaiman/Pratchett). Délire british décuplé avec ce tandem, j'avais vraiment passé un très bon moment de lecture. Hâte d'en lire ton commentaire!

Lucile a dit…

@ Céline C : Bienvenue ici! :) Et chez Griffe d'Encre, tu devrais pouvoir en trouver pas mal à ton goût! Je te conseille d'aller faire un tour sur leur site pour feuilleter leur catalogue... ;-)

@ a_girl : je viens de le finir et j'ai beaucoup aimé. Je pense écrire mon billet demain. ;-)

Brize a dit…

Grâce à toi, me voilà au courant de cette nouvelle parution chez "Griffe d'encre". Je note...

Lucile a dit…

@ Brize : et une anthologie devrait également paraître sous peu! ;-)