Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

vendredi 23 janvier 2009

Vendredi, jour du poisson!

Un peu moins de participations à la pêche aux mots de cette semaine... Est-ce dû à une inspiration moindre (sybarite était-il plus évocateur que gésine?), à l'effet "nouveauté" qui aurait boosté la première session, à un manque de visibilité peut-être? Dans l'hypothèse de ce dernier cas, j'ai rajouté un petit élément en haut de la colonne de droite de ce blog pour vous permettre de suivre l'actualité de la pêche aux mots plus facilement. Voilà, c'est dit!

Cette semaine a tout de même vu se creuser les méninges A_girl_from_earth, Eliane, Julien, Karine, Orchidée et Praline sur la double-définition du mot "gésine", avec encore une fois de très belles prises...


La définition exacte était la suivante :

Gésine, subst. fém.(vieilli) :
A. État d'une femme en mal d'enfantement. Synonyme : accouchement. Être en gésine. La gésine et la nursery ne sont pas l'affaire dominante de l'homme (AMIEL, Journal, 1866, p. 365). Le docteur se déclarait obligé d'aller « tire-bouchonner la mère Pacaud qui, à quarante-sept ans, se payait le luxe d'une gésine » (H. BAZIN, Huile sur feu, 1954, p. 143).
En gésine : en couches. Ma femme en ce moment est en gésine, voilà trois fois, qu'à son grand crève-cœur, cette brave mère ne fait que des morts-nés (BOREL, Champavert, 1833, p. 31).
Par analogie [En parlant de la femelle d'un animal (domestique)] Mes flancs houlent, autant et mieux que ceux de la chatte en gésine (COLETTE, Dialog. bêtes, 1905, p. 66). Car meuglaient les génisses en gésine dans les étables (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p. 829).
B. Par métaphore et au figuré : action de créer. La gésine du monde venait de finir et nous allions enfin commencer de respirer (GUÉHENNO, Journal « Révol. », 1937, p. 95)

Bien que Eliane et Julien aient effectivement senti que "gésine" avait un rapport avec la grossesse, c'est Praline qui a donné la définition la plus exacte ("(...)on dit être en gésine lorsqu'une femme est enceinte, voire sur le point d'accoucher"). Bravo à elle! Personnellement je n'avais pas du tout (du tout, du tout, etc.) idée de ce que ça pouvait bien être!

Quant au titre de pêcheur de loufoque de la semaine, il revient à Karine pour son "expression passée dans le langage familier désignant des magazines traitant du plaisir féminin ; dérivé du célèbre G-zine, première publication du genre et traitant de la manière de localiser le célèbre "point", produite et distribuée par l'Association Québécoise des Maisons Closes dans le cadre du programme "qualité de vie des employées"." (Pour info, A_girl et Julien ne sont passés loin du titre, dans des styles différents, certes, mais "Aaaargh, quelle idée d'avoir organisé ce jeu! C'est trop duuuur de choisir!") Bravo, donc, et merci pour cette deuxième entrée au dico du vendredi!

Et maintenant, le moment que vous attendez tous (hum... non?) : la révélation du mot de la semaine! Roulements de tambour... j'ouvre l'enveloppe... et il s'agit du mot :

zinzolin

A vous de jouer! Rendez-vous vendredi prochain à 14h!

P.S. : pour ceux qui auraient besoin de se rafraîchir la mémoire, ou simplement de les découvrir, je vous renvoie aux règles du jeu...

15 commentaires:

Phil a dit…

Alors celui-là je l'ai rencontré dans un livre d'Amélie Nothomb. C'est un adjectif qui caractérise une couleur qui s'apparente au pourpre avec des nuances de violet. Elle utilisait ce mot pour décrire la couleur du ciel japonais.
Au départ la sonorité du mot me faisait penser à un petit gadget en métal (bizarre, hein ?)

orchidée a dit…

zinzolin la vraie définition a je pense été donée par phil ...

il me reste la définition fofolle


zinzolin :
Nous avons le sopalin, nos amis québecois ont le "zinzolin"...
familier, utilisé pour désigner le "sopalin" au Québec. Passe moi le zinzolin...

Mo a dit…

Le Zinzolin est l'équivalent de la crinoline, mais pour les individus pourvus d'un zizi.

Oui, je sais.

Mais il est tard.

Julien a dit…

Zinzolin : adj. Au théâtre, se dit d'un personnage dont le comportement s'apparente à une douce folie. Le héros de Molière devait être quelque peu zinzolin pour se croire malade à ce point.

Quant à la vraie définition, je ne la connais pas puisque je n'ai jamais vu ce mot avant ce soir !!

Lucile a dit…

@ Phil : bienvenue à toi! Et je suis admirative devant ton coup de buzzer, plus rapide que ton ombre! ;-) A vendredi pour la réponse!

@ Orchidée, Mo et Julien : c'est noté! Merci pour vos participations! :)

@ Mo : je te pardonne, vas en paix! ;-)

Éliane a dit…

à Phil : te rappelles-tu dans quel livre d'Amélie Nothomb, tu avais trouvé ce mot ?

Louf déf : au terme d'un long périple en plein désert africain semé d'embûches et surtout de grains de sable, sans jamais trouvé la moindre fourmi à se mettre dans le long museau, le fourmilier dont le nom est aussi pangolin devient légèrement zinzin, d'où le surnom familier que lui donnent les africains lorsqu'ils le rencontrent à tourner en rond : zinzolin.

ps : à Orchidée, je me vois chercher du zinzolin dans un supermarché ;o). Curieusement d'ailleurs, on n'emploie pas la marque au Québec pour désigner du papier essuie-tout contrairement en France où je me souviens effectivement du Sopalin, tout comme l'Albal pour le papier alu.

Phil a dit…

Lucile : merci mais le mérite en revient au hasard et à netvibes !

Éliane : c'était dans Métaphysique des tubes où elle décrit sa jeune enfance au Japon.

A_girl_from_earth a dit…

Je n'ose imaginer l'accueil ni la portée qu'aurait eu le célèbre roman d'Alice Walker s'il s'était intitulé "La couleur zinzolin" mdrrrr.

Je passe directement à la 2è définition:

zinzolin (adj.): synonyme de zézayant - doit son origine à Solin, martyr français du début de l'ère chrétienne, qui, d'après certaines sources, ne pouvait prononcer son propre nom autrement que Zolin. Saint-Solin fut donc affectueusement appelé Saint-Zolin, puis progressivement surnommé Zinzolin par logique phonétique.

(ahem...)

orchidée a dit…

... de belles idées j'adore ce jeu !

Caro[line] a dit…

Alors alors... attention, grande première, je participe. :-)

Donc, voici mes réponses !

Définition sérieuse
Terme régional (sud-est) désignant une personne un peu folle et écervelée, avec une connotation humoristique.

Définition pas sérieuse
Terme désignant une personne ayant un cheveu sur la langue. En effet, Saint-Jaulin est le patron des "zozoteurs". Ces derniers zozotant, ils prononcent le nom de leur saint patron ainsi : zinzolin. C'est pourquoi on les appelle aussi des zinzolins.

Caro[line] a dit…

Après avoir donné mes réponses, je viens de lire les commentaires et je vois que A_girl_from_earth et moi-même avons eu la même idée. ;-)

Et maintenant je vais aller chercher la vraie définition dans le dictionnaire !!!

Laëtitia a dit…

Que les choses soient dites tout net et tout de suite : je n'ai pas la moindre idée de ce que zinzolin peut signifier. Je ne tenterai donc même pas d'approcher la moindre définition sérieuse, ni de près ni de loin, non non, c'est impossible, n'y revenez pas !

Bon, ceci étant dit, passons à la définition pas sérieuse du tout du tout. Zinzolin relève à l'évidence du zébulon et du sopalin. Cet objet breveté par un inventeur pas bien malin, était sensé distribuer du sopalin. Mais comme il était monté sur ressorts, arracher une feuille relevait de l'impossible tant le zinzolin tanguait de tous côtés. Heureusement, cet objet ne fait plus partie de notre quotidien, voilà pourquoi le nom même de zinzolin n'est plus très ulilisé... si ce n'est dans les ouvrages un peu tendancieux dont Lucile se délecte et où l'on peut trouver les utilisations les plus perverses de zinzolins de tailles et de formes diverses et variées mais ceci est une autre histoire...

Praline a dit…

Zinzolin : là pas d'idée sérieuse... Et en pas sérieux, je suis sûre que que c'est le prénom du frère de Zébulon.

uncoindeblog a dit…

Aucune culture pour te donner la vraie définition (c'est pitoyable, pffft)

Ma définition :
Zinzolin : nom.
Zone de man's land où seuls les gens considérés comme dérangés (zinzin mais politiquement correct étant passé par là...)sont autorisés à y vivre.

Lucile a dit…

@ éliane, a_girl, caro[line], laetitia, praline, et delphine : participations bien enregistrées! :) Rendez-vous demain 14h! :D

@ orchidée : moi aussi j'adore ce jeu! ^_^