Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

vendredi 30 janvier 2009

Zinzolin vaut mieux que deux "tu l'auras"

Chers lecteurs et lectrices, j'ai une révélation à vous faire : nous ne sommes pas seuls! C'est Eliane qui m'a ouvert les yeux en m'envoyant cliquer par là... Figurez-vous qu'on y jouait déjà il y a deux ans au "jeu du dictionnaire", ni plus ni moins que la modeste pêche aux mots que nous pratiquons ici hebdomadairement... Et en plus de ça, les copains du forum Parfum de livres, parfum d'ailleurs avaient déjà planché sur "zinzolin"... Bon, la prochaine fois je vérifierai que je ne vous propose pas un mot déjà traité là-bas! ;-)
Cela dit - et peut-être que je ne suis pas objective, je vous l'accorde - vous avez été plutôt plus inspirés ici, comme nous allons le voir... Les pêcheurs cette semaine étaient A_girl_from_earth, Caro[line], Delphine, Eliane, Julien, Laetitia, Mo, Orchidée , Phil et Praline. Merci à vous tous!

Dans le filet cette fois-ci, après le sybarite et la gésine, c'est un zinzolin que nous avions remonté! (C'est fou toute cette biodiversité avec la pollution des océans, tout de même!)

La définition exacte était la suivante :

Zinzolin, -ine, adj. et subst. masc. (vx ou littér.) :
A. 1. Adj. [En parlant d'une chose concr.] D'un violet rougeâtre et délicat. Taffetas, velours zinzolin; étoffe, lumière zinzoline; rubans zinzolins. La masse blanche de la ville était toute vêtue de reflets zinzolins (Aphrodite, 1896, p. 82). [P. méton.; en parlant d'une pers.] Vêtu de vêtements zinzolins. L'escarpolette balance à peine, sous le poids léger d'une bergère en paniers, vers qui tendent les vœux du berger zinzolin (COLETTE, Cl. s'en va, 1903, pp. 80-81).
Rem. Zinzolin reste parfois inv. au fém.: L'eau du fleuve toute remuante, toute vagueuse et où les lueurs d'émeraude et les lueurs de rubis des bateaux semblent y mettre les ondes bigarrées d'une étoffe zinzolin (GONCOURT, Journal, 1894, p. 648).
2. Empl. subst. masc. Couleur de cette nuance. C'est du zinzolin (Ac. 1798-1878).
B. Au fig., adj. et subst. (Celui ou celle) qui est fin, délicat. Il y a un Verlaine aimable, spirituel, tendre et musical (...); c'est le Verlaine zinzolin, largement et justement populaire (Le Nouv. Temps, 20 sept. 1938).


La proposition la plus proche et, il faut le dire aussi, la plus rapide (pour ne pas dire fulgurante) était donc celle de Phil ("adjectif qui caractérise une couleur qui s'apparente au pourpre avec des nuances de violet") qui, par la même occasion, m'a fait l'honneur de son premier commentaire ici! Bravo à lui pour tout ça! :) Si Phil avait rencontré ce mot sous la plume d'Amélie Nothomb (dans Métaphysique des tubes), pour ma part c'est (encore) dans Une éducation libertine que je l'ai pêché, à la page 370 : "Il devinait à peine la couleur des massifs, mais l'agencement des haies, le dédale des buissons, le gravier teinté de zinzolin, les naïades de marbre juchées sur des fontaines : l'ensemble de ce tableau au petit matin le fascinait et il détaillait, satisfait, l'étendue du domaine de la présidente de Cerfeuil".

Quant à la définition qui m'a fait glousser bêtement devant mon écran le plus longtemps, nous la devons ex aequo à a_girl et à Caro[line] qui ont proposé que "zinzolin" était un "synonyme de zézayant" bien que leurs dictionnaires encyclopédiques respectifs ne s'accordent pas sur le nom réel du martyr du début de l'ère chrétienne à qui l'on doit ce mot (Saint-Solin? Saint-Jaulin? Nul désormais ne pourra plus nous le dire, hélas!). En tous cas, fort belle trouvaille mesdemoiselles! :D

Que vous proposerai-je cette semaine? ... Après une longue hésitation (c'est que j'en ai, de beaux spécimens!), je vous livre

éréthisme

A vendredi prochain! :)
Et toujours pour rappel, les règles du jeu en cliquant ici...

10 commentaires:

Caro[line] a dit…

Youpie ! Youpie ! Youpie ! :-)

Phil a dit…

Youpie ! J'ai gagné !

Bon je passe mon tour cette semaine car j'ai rencontré le mot éréthisme la semaine dernière lors des sélections de la Dictée des Amériques à Montréal (j'ai fait 9 fautes sur 55 questions, pas terrible).

Magali a dit…

On y a aussi joué sur le forum de Griffe pendant un bon bout de temps.
Et c'est absolument génial à faire en direct :)

Julien a dit…

Pour l'amour du jeu, je continue :)
éréthisme : du grec eros (amour) et ethos (état d'âme). Etat de celui qui se sent amoureux. L'éréthisme de nos jeux amoureux m'envahit, me transcende !.

Je ne connais pas la vraie définition, mais à tous les coups, c'est un mot d'origine grec !

Éliane a dit…

Merci à Phil de m'avoir donné le goût de relire la Métaphysique des tubes d'Amélie Nothomb et c'est en page 76 que l'on retrouve : quand le vent écartait les rideaux, je voyais le ciel zinzolin.

Place à l'éréthisme...
Définition sérieuse : concerne les affres du coeur, de l'amour ???

Pas sérieux : délire paranoïaque de la personne qui se sent ciblée par les flèches de Cupidon, tout comme le daltonisme, pour la personne qui se sent poursuivie par la bande des Dalton.

A_girl_from_earth a dit…

Ouh la la celui-là ne m'inspire pas snif snif!

1) éréthisme (masc.): trouble érectile passager.

2) éréthisme (masc.): propension à réduire au maximum le moindre effort (de RTT-isme, phonétiquement ertétisme, devenu éréthisme car plus facile à prononcer).

orchidee a dit…

je n'ai pas l'inspiration cette fois mais trés drôle les propositions des autres !

Lucile a dit…

@ Caro[line] : :D

@ Phil : Aaaah, ceci explique cela! (et ça ne me paraît pas si mal que ça 9 fautes sur 55 questions... tout dépend du niveau des questions en fait!) On se retrouve pour le prochain mot alors?

@ la vacancière : ah tiens, je n'avais pas fait attention! Va falloir que je surveille aussi les mots là-bas alors! ^_^

@ Julien, Eliane, A_girl : participations enregistrées!

@ orchidée et a_girl : ben zut alors... J'essaierai d'en choisir un plus inspirant pour vendredi! :)

Mo a dit…

bravoaux zémillantes gagnantes! Je passe mon tour sur celui-ci,qui ne m'inspire absolument pas!!

Lucile a dit…

@ Mo : rho bah zut! J'ai raté mon coup avec cet oiseau-là... euh, ce poisson-là! :/ Le prochain peut-être? Rdv demain! :)