Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

vendredi 20 février 2009

Pêcheurs d'algide

Rholala, une semaine sans billet! Quelle honte! Ma "vraie vie" m'accapare pas mal en ce moment, je dois dire, et je vous prie de m'en excuser... Heureusement, pour me faire déculpabiliser de vous laisser tous seuls, il y a la pêche aux mots pour vous occuper quand je ne suis pas là! Hum...
Se sont donc "occupés" (avec un algide) cette semaine des habitués : A_girl, Eliane, Kathel, Phil et Praline... Merci de votre fidélité! (comme dit La Red*ute, sans raison apparente au demeurant)

La véritable définition était la suivante :

Algide, adj. :
A. Littér. Froid, glacial : 1. "... qu'importent la fraîche haleine des eaux algides, la brise parfumée qui sort de ces bois de pins, ou le vent de l'orage, s'ils n'ont pas reçu la passion du souffle d'une femme aimée?" (F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 725).
B. BOT., ZOOL. "Il se dit des plantes qui croissent, et des animaux qui vivent dans les contrées glacées du Nord." (Ac. Compl. 1842).
Rem. Attesté également ds BESCH. 1845.C. MÉD. [En parlant de certaines affections ou de symptômes] Qui s'accompagne d'une sensation de froid glacial. Période algide du choléra (LITTRÉ-ROBIN 1865) : 2. "... je grelottais sous les couvertures, claquant des dents, trempé de sueur algide, et sentant trembler mes doigts brûlants entre les mains affectueuses de la sœur garde-malade, debout et inquiète à mon chevet." (F. COPPÉE, La Bonne souffrance, 1898, p. 30.) Fièvre algide. "Fièvre caractérisée par la durée ou l'intensité du frisson". (LITTRÉ-ROBIN 1865).

Ainsi donc the winner is Praline pour la définition la plus proche : "algide est [...] lié à la sensation de froid si je ne m'abuse". Eh non tu ne t'es point abusée, bravo miss! :)
Quant à vos inventions, ma préférence va à l'algide de Phil, pour qui "un Algide est un vieux beau, personnage récurrent de certaines pièces de théâtre. Les dramaturges avaient recours à ce personnage pour se moquer des ambitions des hommes âgés qui cherchent à plaire à des femmes plus jeunes." (et avec quelques grammes d'alcool de plus dans le sang, on n'est pas loin de la définition d'Eliane, non plus! ^_^).
Et un mot de plus au dico du dredi! (enfin... dès que je trouve le temps de le rajouter! ^_^)


Quant au mot de la semaine, sans plus de blabla, j'annonce haut et fort :

bigarade
Voilà (ça vous laisse sans voix, n'est-ce pas?). A vous m'sieurs-dames! Et à vendredi prochain!
P.S. : ... et l'éternel lien vers les règles du jeu pour ceux qui en auraient besoin! Et je vous rappelle que vous pouvez me suggérer des mots à pêcher à l'adresse lameralire@gmail.com si vous continuez à trouver mes prises pas assez salées! ;-)

14 commentaires:

orchidee a dit…

une bigarade ! trop facile , mot donné aux blagues pourries de jean-marie bigard ... ça donne : arrête de nous faire des bigarades, c'est même pas drôle !

une bigarade : mot utilisé en provence pour décrire une jupe colorée, bigarée donc.
Aujourd'hui je porte une bigarade.

je joue deux fois dans la catégorie pas sérieuse.


voilà je suis enfin insiprée !!

Praline a dit…

Pff, difficile, j'ai bien envie de dire que c'est un truc bigarré :) Mais je suis quasi sure que c'est pas ça. Laissons les savants répondre !
Et sinon, c'est une réunion de carnaval :)

shinobu24 a dit…

bigarade: adjectifqui fait référence à un mélange de couleurs non assorties

amanda a dit…

Bigarade : ancien mot désignant une bagarre (ils se sont bigarés, les jeunes, qu'ils en ont perdu leurs dents et ne pouvaient plus parler, les pôvres :)

Bigarade : terme culinaire désignant une mouclade fait avec des bigorneaux

(pff, je vais me coucher, là, suis fatiguée)

Éliane a dit…

Je le sais, je le sais, mais je ne le dirai pas...du moins pas avant jeudi soir !
Donc je passe à la définition pas sérieuse : bigarade qualifie une personne deux fois plus radine qu'une autre, si elle était énormément radine, elle serait megarade.

Phil a dit…

Je crois que la bigarade est l'autre nom de l'orange ou d'une variété d'orange (orange de Séville il me semble).
Pour être moins sérieux, bigarade est l'ancienne nom de la brigade. Mais comme c'était trop compliqué à prononcer, l'usage de brigade a prévalu. La dyslexie l'a emporté !

A_girl_from_earth a dit…

Oulala oulili mais tout a été dit là!
En louf' j'alais partir avec la même définition qu'Amanda avec les bigorneaux.
Booooon je repars fouiller dans mon sac à malice voir ce que je peux trouver d'autres!

Éliane a dit…

Puisque Phil a déjà donné la bonne réponse, je vais la compléter, la bigarade est une orange amère et la fleur du bigaradier sert dans la composition de l'eau de fleur d'oranger (avec laquelle d'ailleurs, je parfume mes petits croquets aux amandes...)

Lucile a dit…

@ orchidée, praline, shinobu24, amanda, éliane, phil : c'est noté! ;-)

@ orchidée : j'étais sûre que quelqu'un la ferait, celle-là! ;-) En tout cas, ravie que tu aies retrouvé l'inspiration! ^_^

@ shinobu24 : bienvenue à toi! :)

@ A_girl : je suis d'accord avec toi, ça a démarré très très fort cette semaine!!

Mo a dit…

Bigarade: mascarade à laquelle ne peuvent participer que les époux bigames, le but étant de reconstituer les doubles couples malgré les masques.

A_girl_from_earth a dit…

Bigarade: parade annuelle peu populaire encore, qui voit défiler les partisans du "Big is beautiful".

Lucile a dit…

@ Mo et A_girl : participations enregistrées! A vendredi! ;-)

Laëtitia a dit…

Mmmm, laisse-moi réfléchir une seconde... il y a bien le terme de "bigaré" qui sonne familièrement à mes oreilles. Je dirai même que ça m'évoque un motif... une sorte de rayure ? de trame ? Il doit y avoir quelque chose dans cet esprit. Un tissu bigaré tiens aussi, peut-être. Bon, ça c'était pour les tâtonnements de réflexion pour la définition sérieuse.

Passons plutôt à la "pas sérieuse" qui reste ma partie préférée dans ce jeu ! Le terme de bigarade a subi quelques transformations au cours de ces dernières années, en effet, un "a" est venu s'intercaler dans le mot original qui était "bigrade". Cette expression étant naturellement dérivée du mot "bigre" qui marque l'étonnement. Une bigarade est donc une chose surprenante. Pour être certaine de bien me faire comprendre, je vous donne un exemple : "Le blog de Lucile vient de fêter sa première année d'existence, quelle bigarade ! une telle maturité dans ses propos tenterait à prouver qu'elle blogue depuis fort longtemps !" (Non non, n'y voyez aucune tentative de flagornerie envers la maîtresse de ces lieux !!!)

Lucile a dit…

@ Laetitia : ta participation est enregistrée... Et la flagornerie ne prend pas avec moi! ^_^ A demain! :D