Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

vendredi 6 février 2009

Poisson frais!

Ben alors? Que s'est-il passé? On dirait que vous n'aimez pas trop l'éréthisme... J'aurais dû m'en douter : ce mot-ci n'offrait guère de prise pour accrocher vos raisonnements et élucubrations... Je ferai dorénavant un peu plus attention aux mots que je vous proposerai...

Merci tout de même aux valeureux participants : A_girl, Eliane et Julien


La définition exacte était :

Éréthisme, subst. masc. :
Le déterminant, explicité ou resté implicite, désigne un organe, une fonction physiol.] Excitation anormale. Éréthisme génital ; éréthisme des capillaires, des vaisseaux. Il est également exceptionnel de constater les phases successives d'éréthisme et d'affaiblissement cardiaque (Teissier ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 277).
En partic. [Le déterminant désigne le système nerveux ou une partie du système nerveux et, p. ext., une manifestation de l'activité mentale ou affective d'une pers.] Éréthisme cérébral. Ce changement d'habitudes réveillant l'éréthisme nerveux que le café et les émotions du procès portaient à son comble (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 234). Alban ne se sentait plus vivre que dans l'éréthisme que donne le danger (MONTHERL., Songe, 1922, p. 76).

La définition la plus proche (en étant particulièrement cléments, cela dit... ;-) ) est donc celle de A_girl qui nous parlait d'un "trouble érectile passager"... Car bien sûr, chère demoiselle, vous parliez d'un trouble dans le sens priapique du terme, c'est cela? (Là, il faut dire oui :D) Je note aussi que Julien nous a indiqué avec assurance l'origine grecque du mot (eretismos (écrit en grec, cela va de soi) signifiant "action d'irriter") pour quoi il peut également être félicité!

Quant à désigner un pêcheur de loufoque cette semaine, non je ne peux m'y résoudre! C'est trop dur! C'est impossible parce que j'aime trop :

- la philologie méthodique de Julien (bah oui, je reste de formation scientifique), qui nous dit que éréthisme = éros + éthos = amour + état d'âme = état de celui qui se sent amoureux. C.Q.F.D. Des questions?

- la tension narrative installée par Eliane en deux coups de cuiller à pot : quel suspense elle met dans ce mot! Pour un peu on verrait bien un film d'action américain (ça s'appellerait ErEthis-M) où Bruce Willis halèterait, le dos plaqué contre un énorme pilier métallique, tout suant dans son marcel sali et du cambouis plein le visage, alors que Cupidon, sans répit, le pourchasserait de ses flèches acérées dans un entrepôt désaffecté. (Bruce serait le dernier et devrait sauver le monde. Evidemment.)

- le sens du calembour de A_girl_from_earth, son humour à la Eric et Ramzy qui fait du RTT-tisme un ertétisme puis un éréthisme, plus facile à prononcer.

Donc voilà, c'est mon blog, c'est moi qui choisis. Trois pêcheurs, trois gagnants. Voilà. :D

ErEthis-M : love will change your life

Voici venu le temps (Tss tss tss... j'en vois qui chantonnent bêtement, là au fond! Hey, toi, le gros en jaune, tu sors!) de choisir un nouveau mot... La pression tombe sur mes épaules tandis que je me saisis d'une main tremblotante de l'enveloppe cachetée... que j'ouvre... je découvre en même temps que vous... et ce sera le mot

coquebin


En espérant qu'il vous plaira plus qu'éréthisme... A vendredi prochain!


P.S. : Et toujours, pour ceux qui auraient besoin de se rafraîchir la mémoire, les règles du jeu!

11 commentaires:

Caro[line] a dit…

Bravo aux 3 gagnants !!!

De mon côté, je dois avouer que :
1. sur le coup, le mot ne m'a pas inspiré plus que cela
2. la semaine est passée vite et...
3. loin des blogs.
Désolée !!!

Bon, coquebin, tiens-toi bien, vais peut-être te décortiquer et t'analyser et te dépiauter. :-)))

Julien a dit…

J'aime ce jeu :)

Pour cette semaine...
coquebin : franglais. Du français coque et de l'anglais bin, qui désigne une poubelle. Le coquebin (prononcer coque-bine) est un navire affecté au transport des déchets.

La définition sérieuse :
coquebin : chez le boucher, succédané de poulet. vous n'avez plus de poulet ? Donnez-moi un coquebin !

Phil a dit…

Ma définition : un coquebin est un petit meuble à 3 pieds qui était très populaire dans les salons parisiens au 18e siècle. Désuet aujourd'hui, il est souvent assimilé au guéridon par ignorance crasse.

chiff' a dit…

J'adore! Le temps de réflechir un peu et je reviens!

Éliane a dit…

Merci Lucile ! Bon la tension narrative pour celui-ci sera moins évidente...

Déf sérieuse : se dit d'un jeune homme qui se prend pour un coq au milieu d'un groupe de femmes qu'il considère toutes comme des poulettes émoustillées.

Déf moins sérieuse : sorte de haricot cuit, utilisé dans le plat traditionnel québécois nommé fèves au lard. L'origine de ce mot proviendrait de cooked bean, traduit et prononcé coquebin.

Ne sachant pas la vraie définition, finalement, les deux ont l'air aussi loufoque !!!

Bon appétit avec ton poisson...accompagné de coquebins et de sauce à l'érable.

A_girl_from_earth a dit…

Aaah! Coquebin ça m'inspire plus! Ca m'inspire plus mais je ne sais pas encore quoi lol (merci de m'avoir reconnue comme fille spirituelle d'Eric et Ramzy au passage mdr!).
Ca va être difficile de faire mieux qu'Eliane là!
Je cogite!

Lucile a dit…

@ Caro[line] : comment ça "peut-être"? tss tss tss! ;-) (et au fait, tu as remarqué que Marcel lui-même a employé le mot éréthisme?! J'ai failli t'en faire une "spéciale dédicace"!) Ben du coup, j'attends tes propositions avant jeudi, 20h! :)

@ Julien : moi aussi! :D

@ Phil : c'est ta définition fun ou sérieuse? ("les deux" étant une réponse possible) :)

@ Chiff : j'attends ta participation! :)

@ Eliane : oui c'est souvent dur de choisir laquelle de vos définitions je fais "concourir" à quel titre! hihihi!

@ A_girl : la filiation était évidente! ;-) J'attends tes définitions aussi, alors!

@ Julien, Phil et Eliane : participations enregistrées! :)

Phil a dit…

Lucile : c'est ma définition sérieuse. J'ai tenté ma chance mais en me relisant j'ai trouvé ça suffisamment tordu pour que ça compte aussi comme une définition loufoque. Donc la réponse est "les 2 !".

A_girl_from_earth a dit…

Ayé! J'ai!

1) coquebin (n. masc.): fan de Cock Robin (très sérieux)

2) coquebin (adj.): fat, présomptueux, vain - dérivé de l'expression "fais ton coq, pavane-toi bien", incitation à briller dans les soirées mondaines.

Yohan a dit…

Bon, c'est ma première participation, donc je me lance :

1) coquebin (n.m) : Diligence non-couverte, de type landau, à la forme d'une coque de navire.

2) coquebin (inv., régional) : chez les gallinacés normands, terme qui traduit l'hésitation, l'indécision.
"Coquebin qu'oui, coquebin que non"

Je te laisse deviner laquelle est la sérieuse, et laquelle est l'autre !!!

Lucile a dit…

@ Phil : ^_^

@ A_girl et Yohan : c'est noté! :)

@ Yohan : bienvenue à toi dans la pêche aux mots! :D

@ les autres : il vous reste 5 heures pour participer!