Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

vendredi 6 mars 2009

L'embarras de l'anchois!

La semaine dernière, pour disséquer la pandiculation - qu'Eliane avait ramassée on ne sait où ; j'espère que tu n'as pas été crapahuter sur une plage mazoutée... ^_^ - se sont présentés, vaillants, valeureux et fidèles poissonniers A_girl, Eliane, Orchidée et Phil.

La vraie définition était la suivante :

Pandiculation, subst. fém.
MÉD. Mouvement du corps qui consiste à étirer les bras vers le haut, à renverser la tête et le tronc en arrière et à étendre les jambes, qui s'accompagne souvent de bâillements et qui se produit au réveil, en cas de fatigue, d'ennui, d'envie de dormir, ainsi que dans certains états pathologiques. Le frisson arrive volontiers le soir (...); il est accompagné de bâillemens, de pandiculations (GEOFFROY, Méd. pratique, 1800, p.20). Oh! quel Rêve les a saisies Dans les pandiculations? (RIMBAUD, Poés., 1871, p.106).
REM. Pandiculer, verbe intrans., hapax. Effectuer une pandiculation. Si, d'aventure, quelque autre docteur y faisait la moindre allusion sérieuse, aussitôt il bouffonnait et pandiculait en s'esclaffant (BLOY, Femme pauvre, 1897, p.10).

C'est donc Phil qui a donné la définition la plus proche, bien qu'un peu orientée "barbarie", tout de même : "la pandiculation est un synonyme de l'écartèlement. On tire sur les membres et les articulations jusqu'à ce que mort s'ensuive." Bon, à part la mort qui s'ensuit, objectivement tu n'étais pas loin! :D Bravo à toi parce que pour le coup c'est, il me semble, un premier vrai coup de bol ici!

Alors là, pour la suite, on va parfaitement illustrer mon dilemme hebdomadaire... Quelle définition retenir, hein? J'ai l'embarras (au sens propre) du choix, je vous assure! C'est la raison pour laquelle je compte vous associer encore plus à la pêche aux mots, comme je vous l'expliquerai plus bas... Pour l'heure, je ne vais pas esquiver cette lourde tâche qui est de désigner le pêcheur de loufoque de la semaine... Le "prix" revient donc aujourd'hui à Orchidée, qui nous apprend que la pandiculation est, dans un monde parallèle, la période de reproduction des pandi panda. J'aime beaucoup! :)

A vous de choisir!

Venons-en au fait, à savoir les nouvelles règles que je vous propose pour vous permettre de voter pour votre définition "pas sérieuse" préférée...

Comme dans l'ancienne version, le vendredi à 14h je vous donne un des mots que j'ai relevés dans mes lectures. Vous aurez toujours sa véritable définition une semaine plus tard. Ce qui change, c'est d'abord le délai que vous avez pour me proposer vos définitions dans les commentaires. Pour rappel, vous avez officiellement droit à deux définitions chacun : une que vous pensez exacte (sans tricher, cela va sans dire, mais bon je n'irai pas vérifier), et l'autre de votre invention inspirée. Dans cette nouvelle version, la date limite pour me présenter vos nasses est fixée au mardi soir, 20h. Cela vous laisse ensuite deux jours pour voter pour la meilleure définition loufoque de la semaine (dans l'application "sondage" de la colonne de droite de ce blog, application que je vais tester avec une question débile en attendant mardi soir pour comprendre comment ça marche... ^_^) puisque vous pourrez cliquer dans la p'tite boîte jusqu'au jeudi soir, 20h, que vous ayez proposé une définition ou non. Enfin le vendredi suivant, comme d'hab', je vous donnerai la véritable définition du mot, le nom du gagnant cultivé (ou chanceux...?) et annoncerai officiellement la définition loufoque gagnante... avant de donner un nouveau mot! (Et là la boucle est bouclée! :) ). Le tout continuera de figurer dans le Dictionnaire du vendredi et vous avez toujours le droit de me suggérer des mots inconnus au mail de La mer à lire (lameralire@gmail.com)...

Pour résumer :
- toujours un mot par semaine, le vendredi à 14h
- deux définitions par joueur maximum à donner dans les commentaires avant le mardi suivant, 20h : l'une sérieuse, l'autre loufouque (ou inversement)
- la possibilité de voter, que l'on ait participé ou pas, pour la meilleure définition loufoque à partir du mardi soir (horaire de début non garanti!) jusqu'au jeudi soir 20h. Pour commencer, nous allons tester la méthode qui me paraît la plus simple, à savoir un petit module de sondage sur la page d'accueil ; on verra bien comment ça marche!
- la définition du mot le vendredi suivant à 14h avec les gagnants et... un nouveau mot!

(Si ce n'était pas clair, exprimez-vous dans les commentaires ou envoyez-moi un mail d'insultes si vous êtes de tempérament un peu sanguin, j'essaierai d'éclaircir les éventuelles zones d'ombre!)

Le premier mot pour lequel nous pêcherons ainsi sera :

géhenne

J'attends donc vos définitions pour mardi soir 20h ; les votes pour élire la meilleure définition loufoque seront ensuite ouverts jusqu'à jeudi soir 20h pour une annonce des résultats comme d'habitude le vendredi à 14h! En espérant n'avoir perdu personne en cours de route... je vous dis à très bientôt! ^_^

6 commentaires:

keisha a dit…

Bonne idée de changer les règles, plus pourront s'amuser.
Je me lance pour la première fois, soyez gentils! sans tricher, bien sûr;
1) la vraie définition :
- au départ lieu près de Jérusalem où on jetait les ordures
- par extension l'enfer, un lieu où vont les âmes perdues après la mort, un endroit pas très cool, quoi!
2)je propose:
une expression fréquemment utilisée en banlieue parmi la population jeune pour dire ce qu'on ressent face au mauvais sort ou aux problèmes

Phil a dit…

Ah ben oui vrai coup de bol mais heureusement que la pandiculation est un peu moins fatale que ma définition !

La géhenne est une sorte de rue typique de Lyon. Une ruelle en fait.
Moins sérieusement, la géhenne est une cousine de la loutre. Moins connue que sa cousine, elle vit en dans l'eau salée.

Éliane a dit…

Bonne idée pour le sondage et le plan super détaillé de la semaine !

déf. sérieuse : lieu de débauche dans la mythologie grecque...

déf. louf : synonyme de corvée, d'où l'expression bien connue : `dans la géhenne, y'a pas de plaisir !"

Orchidee a dit…

géhenne :

- nom féminin utilisé pour décrire une grande gène (honteuse qui fait rougir) , nous avons souvent la gehenne quand on est timide

pas d'autre idée pour l'instant

A_girl_from_earth a dit…

Mmmh...
Pour la définition sérieuse, la géhenne, je l'associe à un lieu biblique, comme Sodome et Gomorrhe, et qui désignerait par dérivation l'enfer...
Mais j'ai un doute parce que dans ma tête ça se prononçait "guéhenne".
Enfin bon, je valide et c'est mon dernier mot lol.

Pour la définition loufoque:
géhenne (n.f.): petite poupée commando, version féminine du G.I. Joe, baptisée au départ G.I.Jane puis familièrement surnommée la Jane, francisé Géhenne.
(pfiou)

Lucile a dit…

@ keisha, éliane, phil, orchidée, a_girl : merci pour vos participations!

@ keisha : bienvenue parmi les pêcheurs de mots! :)

Je vais maintenant m'atteler à la lourde tâche su sondage! A ce propos, je note que lors de mon sondage-test, la majorité des votants semblent douter de mes capacités à le faire... Voilà qui n'est guère encourageant!! ^_^