Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

mardi 7 avril 2009

Dans la forêt lointaine


Enfin. Voici venue la preuve que je ne suis pas vendue aux éditions Griffe d'Encre. Après 11 ouvrages de cette petite - mais désormais bien connue de vous, chers lecteurs - maison d'édition chroniqués positivement sur La Mer à Lire, j'ai l'immense joie (si on peut dire) de vous faire part de ma première déception dans leur catalogue... Il fallait bien que ça arrive!

Nous suivons ici Alan, le personnage principal (et narrateur par la même occasion), dans ses tribulations interstellaires, et en particulier au cours de l'une d'entre elles. Ce richissime terrien (il doit sa fortune à l'invention de poches fort justement dénommées "Fourre-tout" permettant de conserver indéfiniment toutes sortes de choses plus ou moins périssables - y compris soi-même - et d'y transporter une baleine aussi aisément qu'une cacahuète, ce qui est fort pratique, vous en conviendrez... On comprend que tout le monde se les arrache!) est pour la énième fois en fuite à bord de son vaisseau spatial pour n'avoir pas respecté les règles en vigueur sur une planète de divertissement par la chasse. Le temps de se faire oublier, il choisit de s'exiler sur Muldson, une planète étrangement sous-développée au vu de son potentiel et surtout du système de défense qui est déployé tout autour d'elle. A force d'entêtement, Alan va finir par découvrir son secret.

Sur le fond, la toute dernière novella de Griffe d'Encre regorge de sympathiques trouvailles, au premier rang desquelles je placerais les fameux "fourre-tout". Je me doute que ce n'est certainement pas original, mais en non-habituée du space-opera (ou "récit d'aventures dans l'espace") et de la science-fiction en général, j'avoue que ça me fait complètement rêver. ^_^ Le secret de Muldson est également plutôt bien trouvé à mon avis, même si, là encore, j'imagine qu'Alain le Bussy n'a pas fait preuve d'une créativité débordante. Enfin, l'écriture est à certains moments très drôle, notamment lors des apartés du narrateur.

Si un parallèle ne manque pas de s'établir entre Piège vital et Nausicaä de la vallée du vent, le célèbre film d'animation d'Hayao Miyazaki, pour leur perception commune de la nature, la comparaison s'arrête là. Malgré les qualités que j'ai citées plus haut, il reste pas mal de faiblesses à mon goût à cette novella : d'abord, en s'arrêtant à la forme, j'ai trouvé la qualité d'écriture très inégale, avec certains passages presque agaçants (d'autant plus qu'à d'autres, l'esprit du narrateur pouvait être caustique et incisif). Premier bémol. Le second bémol concerne malheureusement le fond de l'histoire, avec des comportements un peu tirés par les cheveux et un discours parfois grandiloquent qui fait espérer à tort une découverte incroyable, des conséquences tragiques et tout le tralala et qui, au final, sonne creux. Au moment de la révélation (qui, comme je l'ai dit plus haut, est malgré tout intéressante), je me suis dit "Ah?! C'est tout?" et la toute fin m'a plongée dans la déception du soufflé retombé et l'incompréhension du comportement du narrateur.

Il n'y a pas grand-chose à ajouter : je crois pouvoir affirmer que je suis passée à côté de ce livre... Il paraît que Jouvence, la première novella d'Alain le Bussy publiée chez Griffe d'Encre, est meilleure... Je la tenterai peut-être un jour... ? Si vous voulez quand même tenter le coup, Piège Vital est actuellement en souscription. Vous pouvez lire un extrait .

Pour en savoir plus sur "l'homme qui écrit plus vite que son ombre", cliquez ici!
La jolie plantule de couverture est de Zariel.

Griffe d’Encre

P.S.: la majeure partie de cette histoire se passe en forêt, d'où le titre de ce billet!

4 commentaires:

chiffonnette a dit…

Ca ne pouvait pas être du 100%! J'avoue ne pas avoir encore lu cet auteur chez Griffe d'Encre, mais ça ne va pas tarder!

Lucile a dit…

@ chiffonnette : héhé! (en même temps c'est l'exception qui confirme la règle : je suis maintenant certaine que Griffe d'Encre a une super sélection de textes! ^_^) Tu as "Jouvence" dans ta PAL?

A_girl_from_earth a dit…

Toujours envie de découvrir d'autres ouvrages de chez Griffe d'encre malgré tout!;)

Lucile a dit…

@ a_girl : et tu as bien raison! Comme je le disais c'est le seul pour l'instant avec lequel j'ai moins accroché... Ca fait qu'il en reste un paquet de bons!! (même si je n'ai pas encore lu tout leur catalogue...) :D