Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

dimanche 28 juin 2009

Les TAGs aussi, c'est meilleur réchauffé. (Non?)

Voici bien longtemps que je n'ai répondu à un tag, et pourtant j'en ai trois ou quatre en réserve, qui m'attendent bien sagement... Hum. Je sors aujourd'hui de ma "Pile de Tags en Retard" (PTR, pourquoi ne pas lancer un nouveau sigle dans la blogoboule? ^_^) un tag qui n'est pas sans rappeler un peu celui-ci, et qui m'a été adressé il y a un bon mois par Calepin. Merci d'avoir pensé à moi! Et c'est parti, je m'y colle...

Plutôt corne ou marque-page ?
J'ai tendance à vénérer l'objet livre. Bon c'est sans doute un peu exagéré, mais il n'empêche que j'ai toujours eu un respect immodéré pour les livres et que le moindre froissement de page non-désiré peut me chagriner pour une bonne partie de la journée. Corner les pages d'un livre me paraît donc complètement inenvisageable (tout comme écrire dans un livre, souligner des passages, même au crayon... c'est non! :) ). Si je veux pouvoir revenir à une page précise, j'y mettrai donc plutôt des marque-pages. Bon, il faut dire quand même que c'est extrêmement rare : je le fais plus volontiers depuis que j'ai ouvert mon blog, si certains passages me paraissent bien illustrer le livre en question. Sinon je recopie carrément la phrase ou le passage qui m'a marquée, sans laisser aucune trace dans le livre. Puriste, je vous dis! ;-) (mais pas extrémiste : je côtoie plein de gens très bien qui écrivent dans leurs livres, cornent les pages et cassent la tranche des poches... ^_^)


Par exemple : ce livre n'est assurément pas à moi. ^_^

As-tu déjà reçu un livre comme cadeau ?
Oh oui, et pas plus tard qu'il y a deux jours, pour mon pot de départ au travail (et qu'il y a une semaine, pour notre dépendaison de crémaillère). Les gens m'identifient bien comme quelqu'un qui adore lire : les livres leurs paraissent donc être des cadeaux évidents, et ils ont bien raison! Mes derniers cadeaux à pages étaient donc un guide du potager bio et le livre Ecrire de Marguerite Duras, que j'ai déjà lu il y a quelque temps (mais c'était l'exemplaire de Laetitia... Maintenant j'aurai le mien! :) ).

As-tu déjà pensé à écrire un livre ?
J'ai envie de dire "évidemment" (et ça se traduit parfois dans mes lectures, comme cette fois-là) mais je ne sais pas si c'est évident pour tout le monde, en fait! ^_^ Cela ne signifie pas que je sois spécialement douée pour l'écriture, bien sûr. En réalité mon principal problème est de passer par une phase intermédiaire : je ne suis pas naïve, et je sais que pour écrire un livre il faut avoir beaucoup beaucoup écrit avant, et beaucoup beaucoup lu. Bon pour l'instant, je me concentre sur la deuxième partie de ces préalables nécessaires, mais j'ai tenté la discipline de me lever une heure plus tôt tous les jours pour écrire. J'ai bien tenu deux mois mais voilà bien longtemps que j'ai arrêté. Et le principal souci était donc que je me suis lancée directement dans l'écriture d'un roman sans passer par la phase intermédiaire d'heures et d'heures d'écriture. Le résultat est sans doute que ce que j'ai commencé à produire doit être extrêmement mauvais. Mais je ne désespère pas et je compte bien arriver à me conformer à la phrase de je ne sais plus qui de célèbre, qui dit en subtance ceci : "tout homme (je me permets de transposer aux femmes, donc), pour affirmer qu'il a réussi sa vie, doit avoir planté un arbre, eu un fils (ou une fille, non mais!) et écrit un livre"! :)

Lis-tu dans ton bain ?
Très rarement. Bon, je n'ai pas (plus) de baignoire dans ma maison actuelle, ça n'aide pas. Cela dit, dans mes différents logements équipés d'une baignoire, déjà je prenais rarement de bains (certes, c'est très agréable, mais cela prend nettement plus de temps qu'une douche et ça n'est pas du tout "développement durable"). J'ai dû tenter le coup de lire dans mon bain deux fois dans ma vie, mais je n'ai pas apprécié : mes bains je les prends brûlants, ça fait qu'il y a plein de vapeur d'eau dans la salle de bains qui se condense sur mon visage et mes doigts, et bien sûr imbibe les pages de mon livre. Et puis j'ai trop chaud pour me concentrer. Donc j'évite, en fait. ^_^

As-tu un livre culte ?
Bah là ce sera rapide : la réponse est "non". J'ai tendance à être plutôt "tiède" sur mes lectures et dans mes jugements en général. Il y a donc très peu de livres que j'ai détesté ou adoré. Un "livre culte" pour moi est encore plus qu'un livre qu'on a adoré : c'est un livre qui nous a profondémet marqué, voire a changé notre façon de voir les choses, de penser, un livre auquel on se réfererait sans arrêt... La barre est définitivement trop haute pour ma tiédeur! :)

Aimes-tu relire ?
Non. Enfin, je ne sais pas car je n'ai presque rien relu de ma vie. Je trouve qu'il y a vraiment trop de choses à lire pour "perdre du temps" à relire un livre. Dans l'idéal, j'aimerais pouvoir prendre ce temps sur certains ouvrages, de même que tout simplement prende plus de temps après (ou pendant) une première lecture pour plus réfléchir à ce que je lis, mais j'ai toujours cette angoisse de ne pas pouvoir tout lire (même si c'est vain, je le sais) qui me presse... Notez bien : je ne m'en plains pas! ^_^

Que penses-tu des séries en plusieurs tomes ?
Quelle drôle de question! Heu... Je ne sais pas si les séries me posent un problème. Disons que, contrairement aux films, les suites en littérature ne sont pas pour moi systématiquement connotées négativement. Sauf si en parallèle une exploitation cinéma en a été faite et que la suite écrite semble plutôt "commandée" par le succès du film qu'autre chose. Bon, cela dit, les suites ont tendance à me poser un sérieux souci de suivi à cause d'un choix que je fais en général dans mes lectures : celui de mixer au maximum les genres, les époques et les auteurs (toujours cette angoisse de vouloir découvrir un maximum de choses). Fort logiquement, lire 6 ou 7 bouquins du même auteur et avec les mêmes personnages me pose presque un problème déontologique (lol!). D'aucuns diront que je me pose trop de questions... ^_^

Rencontrer ou pas les auteurs de livres qu'on a aimé ?
Pourquoi pas, mais je n'ai pas de réponse systématique à cette question. Je pense que je serais embarassée pour commencer à parler à un auteur d'un de ses livres sans avoir eu de premier contact avec lui. Le cas a failli se présenter au Salon du Livre 2008 à Paris, mais une alerte à la bombe m'a obligée à quitter Nancy Huston alors que mon tour arrivait. J'avais adoré Lignes de Faille mais, quelques secondes avant de pouvoir parler à son auteur, je n'avais aucune idée de ce que j'allais lui dire... Je manque donc quelque peu d'entraînement à ce sujet. J'ajoute cependant que je distingue assez bien l'auteur de ses livres et, qu'entre les deux, je préfère de loin l'auteur. Les livres que l'on a aimé peuvent très bien avoir été écrit par des personnes exécrables, et d'adorables auteurs peuvent aussi écrire des choses passables. Si j'ai aimé un livre et que j'ai l'occasion de rencontrer l'auteur, j'irai probablement le voir, oui. Mais je préfère retourner la proposition et répondre "Lire les livres des auteurs qu'on aime". Bon, ça implique de pouvoir rencontrer lesdits auteurs avant. Pas évident, mais enfin c'est possible (pour moi ce fut le cas avec Patricia Parry et Sébastien Fritsch) et surtout ce "credo" a n'a rien de systématique (là ça deviendrait problématique!).

Comment choisis-tu tes livres ?
Ahlala, vaste question! Eh bien ça dépend... Je choisis de moins en moins mes lectures en fonction du quatrième de couverture en farfouillant en librairie, car j'ai déjà plein de titres en tête (je ne les note même plus, pour qu'un tri "naturel" s'opère dans ma mémoire) après avoir fréquenté les blogs pendant un bon moment. Ces derniers mois, j'ai eu peu d'occasions de les suivre, ce qui quelque part n'est pas si mal (du point de vue de ma LAL ). Ca c'est la première étape, la phase "achat". Pour ce qui est de la deuxième étape, à partir du moment où les livres sont dans ma PAL et que je dois choisir ma prochaine lecture, là les raisons qui dirigent mon choix sont plus mystérieuses : le thème, le nombre de pages, l'actualité littéraire, mon état d'esprit... ^_^

Une lecture inavouable ?
Euh non. Histoire d'O doit être le plus inavouable des livres que j'ai lu. La preuve que ça n'était pas inavouable. :)

Un livre idéal pour toi ce serait ?
Ca c'est très difficile, comme question! Une histoire prenante et surprenante, qui pose des questions de fond et amène tout naturellement à les approfondir sans tomber dans l'essai métaphysique fastidieux, écrite dans un style fluide qui fait oublier qu'il y a des mots pour servir de support à tout cela. Je l'imagine comme un bon pavé, dont la fin ne serait ni précipitée ni mystérieuse, et qui ferait, quand on aurait refermé ledit livre, qu'on pousserait un gros soupir et qu'on resterait pensif et à-côté de ses pompes pour le reste de la journée.

Aimes-tu parler de tes lectures ?
J'aime beaucoup parler de mes lectures, essayer de décortiquer ce que j'ai aimé ou pas et de comprendr pourquoi. Par contre, j'ai souvent l'impression d'être limitée dans ce que j'arrive à exprimer avec des mots ; cela dit, l'entraînement du blog m'aide beaucoup à formuler et je pense que dans ce domaine, j'ai pas mal progressé depuis un peu plus d'un an. Et, pour compléter la question, plutôt que de "parler" simplement de mes lectures, je préfère l'idée d'"échanger" à propos de lecture en général et de certains livres ou auteurs en particulier.

Des endroits préférés pour lire ?
Si j'ai le choix, j'opte pour mon jardin, au soleil, les doigts de pied en éventail et une boisson fraîche à portée de main. En version hiver, ça donne : dans un fauteuil confortable, pieds nus repliés sous moi, le tout éventuellement enroulé dans un plaid, avec une lumière douce à côté de moi et une théière fumante à portée de main pendant que la pluie cogne sur la vitre et que le vent souffle dehors. Mais plus souvent, je lis dans mon lit avant d'éteindre la lumière le soir et, pour de plus longues séances, dans le train quand je vais loin. Et bientôt, ma réponse pourrait être : la plage! :)


Télé, jeux vidéo ou livres ?
Je n'ai ni télé, ni console de jeux. J'ai quelques jeux sur PC, auxquels je n'ai pas touché depuis trois ans. Je réponds donc définitivement : "livres".

Lire en musique ou en silence ?
En silence. Ou alors sur une musique sans paroles, plutôt calme. A la rigueur.

Lire par dessus l'épaule ?
Ce n'est pas ma tasse de thé. Comme Calepin, je me contente de guetter les titres que lisent les gens autour de moi, dans le train ou dans le métro.

Lire un livre électronique ?
Ca ne m'attire pas du tout, mais ça va de pair avec mon fétichisme livresque à mon avis. ^_^

Livres empruntés ou livres achetés ?
Surtout des livres achetés, en fait, mais il m'arrive de plus en plus souvent d'emprunter des livres, surtout ceux qui a priori ne me disent trop rien mais que l'on s'obstine à me conseiller. :)

Quel est le livre que tu lis actuellement et quel sera le prochain ?
En ce moment, je lis Le trader et la ménagère, enquête sur l'hyper-capitalisme, de Michel Musolino. Ma prochaine lecture sera L'infiltré, de John Grisham. Si je suis aussi catégorique, c'est qu'il s'agit d'une lecture en partenariat. Sinon, j'ai d'ordinaire en tête une pré-sélection d'une dizaine de livres de ma PAL dans laquelle je pioche selon les critères évoqués plus haut. Parfois même je pioche un livre qui n'est même pas dans ma pré-sélection : comme je suis imprévisible, n'est-ce pas? ;-)

As-tu déjà abandonné la lecture d'un livre ?
Oui. Ca m'est arrivé une ou deux fois. Une fois quand j'étais en primaire avec Le pays où l'on n'arrive jamais (ça devait être à cause du titre! ;-) ), pour lequel je me suis pourtant reprise trois fois en recommançant à chaque fois du début, et en lâchant à chaque fois un peu plus loin. Plus récemment, j'ai lâché le premier tome d'une trilogie écrite par Julia Kristeva sur des écrivains femmes. Ce premier tome était consacré à Hannah Arendt, dont j'avais entendu parler en philo au lycée et en histoire de l'art ; malheureusement, il impliquait que le lecteur ait déjà lu la majeure partie de l'oeuvre de la dame. En outre, il s'agissait d'un essai archi-littéraire pour lequel il me fallait relire trois fois chaque phrase pour espérer la comprendre. Je me suis accrochée pendant trente pages en me disant qu'il suffisait de s'y plonger une bonne fois pour toutes, mais j'ai fini par aller revendre les deux tomes que j'avais achetés. Sinon, j'ai pour principe de laisser sa chance à un livre jusqu'au bout : je n'abandonne quasi-jamais une lecture. Encore un petit côté psycho-rigide! ;-)

Quel est le premier livre que tu as adooooooooooooré d'amour ?
Je dirais que c'est un roman jeunesse que j'ai lu quand j'étais en primaire, et dont j'ai bien évidemment oublié le titre. Ca parlait d'une petite fille qui s'appelait Prune et qui, pour Noël, se retrouvait à la rue avec une poupée de rêve. Ce livre me faisait rêver avec ses descriptions de la fameuse poupée, des rues enneigées et désertes, des éclairages de Noël féériques, et en même temps je lui trouvais un côté "livre pour les grands", un côté sérieux : à ce que je me rappelle, ce n'était pas niais du tout, il y avait une ambiance un peu mystérieuse, de silence et de solitude. J'avais tellement adoré que je l'avais emprunté au moins deux fois à la bibliothèque municipale.
Sinon, il y a eu La nuit des temps de René Barjavel, quand j'étais au collège que j'ai littéralement adoré, et que je ne veux jamais relire pour ne pas être déçue.

Quant à refiler ce tag, ma foi, j'ai trop peu suivi les blogs ces derniers temps pour savoir chez qui il est passé ou pas... Je vous laisse le soin de vous auto-tagguer dans les commentaires! :)

6 commentaires:

Caro[line] a dit…

Nous avons quelques points communs, notamment à propos de la relecture des livres, et un vrai point de désaccord : pour moi, un livre est fait pour être corné et gribouillé ! Et pourtant, comme toi, je respecte les livres !

Lucile a dit…

@ Caro[line] : c'est justement à toi que je pensais quand je parlais des gens très bien qui écrivent dans les livres! ;-) (pour moi, le rapport aux livres est hyper-personnel, un peu comme le rapport à la religion, quoi! Et je ne veux absolument pas critiquer les visions différentes de la mienne, bien sûr!)

Calepin a dit…

Je suis très impressionné par ton faible taux d'abandon de lecture : quelle persévérance ! ps : Merci d'avoir joué le jeu !

Lucile a dit…

@ Calepin : oui, appelons ça de la persévérance! :) (en fait je conçois plutôt cela comme un forme de "politesse", comme quand quelqu'un dit des choses soporifiques mais qu'on ne peut pas vraiment quitter la salle sans être impoli... Mais tout est dans ma tête je le sais bien! ^_^) P.S. : mais de rien, ce fut un plaisir! :D

chiffonnette a dit…

J'adore ce tag! On en apprend des choses!!

Lucile a dit…

@ chiffonnette : en tous cas, moi j'hallucine à chaque fois de voir la longueur des billets où on répond à ce tag! ^_^