Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

dimanche 28 février 2010

Merci Caro[line]!

Vendredi, un petit papillon de ma factrice m'attendait dans ma boîte aux lettres... Un colis pour moi! Comme le bureau de poste du village où j'habite maintenant est ouvert à des heures normales, je n'ai pas eu à subir les désagréments de mon ancien domicile et ai pu récupérer mon colis dès hier... Voici ce qu'il contenait...

 

 Une fois les paquets déballés, l'identité de ma bienfaitrice ne fait, j'en suis sûre, plus aucun doute pour vous... (même si c'est vrai que je vous ai donné un tout petit indice dans le titre de ce billet!)


Ces deux ouvrages de Zweig ne pouvaient provenir que de Caro[line], monomaniaque chronique ayant cette fois-ci jeté son dévolu sur Stefan, le grand auteur! L'une des instigatrices (avec Karine) du fameux challenge "Ich liebe Zweig" va donc œuvrer à compléter ma connaissance de cet écrivain qui m'a déjà vraiment fait grande impression lors de ma lecture du Joueur d'échecs et du recueil de nouvelles Amok...

Mille mercis Caro! J'adore tes choix! :-) Allez : pour la peine, je m'inscris au "Bébé Zweig challenge"! ^_^

4 commentaires:

Caro[line] a dit…

De riiiiien !!!
Encore bon anniversaire :-)

En effet, tu as donné un tout petit minuscule indice dans ton titre. ;-)

Et je n'avais pas réalisé que cela te permettait de t'inscrire au challenge, chouette !!!!

J'espère que tu aimeras. :-)

Lucile a dit…

@ Caro[line] : J'en suis sûre! ^_^

Karine:) a dit…

alors bon anniversaire... un mois en retard! ;))) Et bon, avec ces livres, bizarrement, je ne suis pas surprise de l'expéditrice!

Lucile a dit…

@ Karine : merciiii! :) C'est clair que l'identité de l'expéditeur du colis était évidente, même sans carte ni rien!! ^_^