Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

vendredi 3 septembre 2010

Avec mon potard, ici présent...

 Mais que s'est-il passé, les amis? Je crois que vous avez démarré trop fort sur la reprise de la Pêche aux mots il y a deux semaines et que vous vous êtes essoufflés... C'est ça? Enfin, toujours est-il que mon "potard" a eu nettement moins de succès que la garcette... Heureusement, sur son fier et blanc destrier, Patrick est venu nous livrer ce que lui inspirait la prise de la semaine... Voyons voir ce qui se cachait vraiment derrière ce mot...

POTARD, subst. masc.
A. Fam. ou arg., vieilli. Pharmacien ou préparateur en pharmacie. Son beau-père, qui est potard à Villegrande, lui a trouvé des besognes sérieuses, qu'on paye (MARTIN DU G., Vieille Fr., 1933, p. 1100). En appos. Le garçon potard lui tient la tête et le fait renifler au goulot d'un flacon (J. RICHEPIN ds GUÉRIN 1892).
B. Vx. Étudiant en pharmacie. Elle dit à l'apprenti pharmacien: Si cette bête vous déplaît, il ne faut pas la battre; il faut me la donner. - Prenez-la, répond le potard (A. FRANCE, Bonnard, 1881, p. 494). 
Étymol. et Hist. 1859 (LARCH., p. 73: potard : apprenti pharmacien. On l'appelle ainsi à cause des innombrables pots dont il est constitué gardien).


Donc, non, Patrick : un potard n'était pas une armoire à pots (pour le coup, je l'avais aussi mis dans le sondage au titre de définition loufoque ;-) ) ; Sébastien Fritsch, qui passait par là, connaissait nécessairement le sens du mot pour être lui-même un potard... Bon, sa participation est un peu douteuse, je vous l'accorde ("oui, moi je sais ce que ça veut dire" ;-) ) mais je sais qu'il ne mentait pas... Allez, dans ma grande bonté, je lui accorde le point symbolique quand même! :-)

L'effet potard?

Quant à la définition loufoque de potard, nous retiendrons donc qu'il s'agit d'une cigarette qui fait rire en patois ch'ti. Exemple : "T'en veux, d'mon pôtârrrrd ?" 
Si Dany Boon était sur Facebook, vu l'affiche du spectacle que je reprends ici il aurait double-cliqué sur "J'aime" (et moi aussi). Bravo Patrick! :)

Quant au mot que je vous propose pour cette semaine, en espérant qu'il vous inspirera plus que le précédent, il s'agit de

mithridatiser

Un mot plein de promesses, n'est-ce pas?
Le rappel des règles en cliquant ici! A vos définitions avant mardi 20h!


P.S. : "potard" me fait immanquablement penser à la chanson "Avec mon poto" de l'excellente Carmen Maria Vega ;  je me suis donc permis donc d'en détourner les premiers mots pour le titre de ce billet! ^_^

7 commentaires:

Céline a dit…

J'avoue que potard ne m'inspirait pas du tout.
Mithridatiser, ça viendrait pas de ce grec, Mithridate, qui avait l'habitude de prendre régulièrement un petit peu de poison pour s'immuniser et éviter d'être empoisonné ? Quand il a voulu se suicider avec sa femme, il s'est retrouvé comme un con après avalé la fiole : ça a marché pour elle, mais pas pour lui ...
Je donnerais donc déf : se vacciner contre un poison.

Mo a dit…

J'adore Carmen Maria Vega!!!
Mithridatiser, je voyais bien le lien avec le roi grec, mais je le confondais bêtement avec Midas, pffff.
Et je n'ai pas d'idées loufoques!

Seb a dit…

Alors, j'ai gagné sans jouer. Réellement, mon commentaire était juste un clin d'oeil. Et je ne voulais pas en dire plus pour ne pas trop aider les centaines de concurrents. Bon, j'aurais peut-être dû, d'ailleurs.
Sinon, mithridatiser, en tant que potard, je suis aussi forcé de savoir ce que ça veut dire. Mais cela ne veut pas dire que je participe. D'ailleurs d'autres candidats ont l'air très bien partis.

Yohan a dit…

Pareil que Céline, le potard ne m'a pas inspiré. Quant à mithridatiser, le rapport avec Mithridate est clair... sauf que je ne savais plus quel était son histoire. Donc, au pif, c'est le fait de toujours vouloir posséder ce qu'a le voisin.

A_girl_from_earth a dit…

J'aimais bien "potard" moi!:)
Sinon:
- mithridatiser: s'immuniser contre un poison en en absorbant régulièrement des doses croissantes.

- mithridatiser loufoque: faire des exercices de prononciation à travers des virelangues. De la locution suivante: "je me mithridatiserai quand les myrtilles se mithridatiseront. Quand les myrtilles se mithridatiseront-elles?" (à répéter plusieurs fois très vite)

Patrick a dit…

Youhou ! Avoir gagné la définition loufoque de "potard" malgré l'énorme concurrence me remplit de liesse ! :D

Pour la vraie définition de mithridatiser, je me range complètement aux avis de Céline et A_girl_from_earth.

Pour la loufoque, c'est facile parce que je la connais ! ;)
Mithridatiser : décerner la plus haute distinction dans le royaume des Nains. Au cours de la mithridatisation, l'impétrant reçoit une "cote de mithril", une armure faite dans ce métal inestimable, le mithril, que seul les Nains savent fabriquer.

Lucile a dit…

@ Yohan, a_girl et Patrick : c'est noté!

@ tous : quelle culture! ^_^ Sur ce coup-là, c'est moi qui étais faible on dirait! :) A vendredi pour la réponse officielle et le résultat des votes!