Plouf! Plouf! Ce sera toi que je lirai!
JOURNAL DE MES LECTURES (dont la régularité de publication laisse quelque peu à désirer)
N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS COMMENTAIRES SUR NOS LECTURES COMMUNES!

vendredi 1 octobre 2010

"Vistemboir ce nouveau mot!"

Comme je vous l'ai dit la semaine dernière, le mot "vistemboir", qui ne figure d'ailleurs pas dans mes dictionnaires ni, une fois n'est pas coutume, dans le Trésor de la langue française informatisé, m'a été suggéré il y a quelque temps par notre ami Patrick (spéciale dédicace à mon équipe de Books and the City de cette année : "On n'attend pas Patrick?"). Quelque peu intriguée par ce mot, j'ai dû me rendre sur la page de Wikipédia qui lui est consacrée pour apprendre qu'un vistemboir "est un objet a priori ancien, mais pas nécessairement, essentiellement non identifiable et n'ayant aucune utilité reconnaissable, tel que (peu) défini dans la nouvelle de Jacques Perret "Le Machin", dans le recueil homonyme, NRF, Gallimard, 1955. Ce nom a été adopté comme enseigne par nombre de brocanteurs."

Certes, il y avait un petit piège, donc! ^_^ (Il est farceur, ce Patrick!) Personne ne s'est aventuré à proposer une définition sérieuse - si tant est que celle-ci puisse être considérée comme telle... Si on  était au jeu des mille euros, Patrick remporterait sûrement quinze euros pour cette question blanche... :-) (Il se trouve que je ne suis pas Nicolas Stoufflet... Désolée!)

L'un des premiers défenseurs probables de la devise populaire à l'origine du mot "vistemboir"

Vous avez été en revanche un peu plus inspirés par le potentiel loufoque de vistemboir ; bien qu'assez portés sur la boisson, Delphine et Yohan se sont prêtés au jeu de très bonne grâce (merci à vous!), et c'est finalement la définition de Delphine qui a obtenu vos suffrages. Dans le monde merveilleux de La Mer à Lire, vistemboir sera donc une "expression venant de notre passé (date exacte inconnue ; on la retrouve moult fois citée mais aucune étude approfondie n'a encore été réalisée) : "Bien vivre c'est ne pas oublier de boire" qui, progressivement s'est transformée en "Vivre et Boire" et que nous lisons aujourd'hui (avé l'accent) : Vistemboir". Bravo pour cet éclairage étymologique, m'dame! ;-)

Et le mot que je vous propose pour cette semaine sera...
cubèbe

En espérant qu'il vous inspirera! ;-) J'attends vos définitions dans les commentaires de ce billet avant mardi soir 20h! Le rappel des règles en entier est ici...

P.S. : En titre de ce billet, mon interprétation toute personnelle de "vistemboir" : une déclinaison rurale de "Vise-t-en voir" qui, je vous le concède, n'est guère français, mais qui s'entend parfois...

5 commentaires:

Céline a dit…

Rhooo, facile celui làa !
C'est un petit cube qui deviendra grand (de cube et bébé).
:)

A_girl_from_earth a dit…

Meeeeuh non, c'est celui qui a pas de poil au cul (cul + imberbe + on le dit vite) (aurais-je trop bu ce soir?)

Sinon pour la définition sérieuse, je retente le coup du petit panier.:)

Lucile a dit…

@ Céline et a_girl : merci pour vos participations! :) Sondage en ligne dans quelques minutes!

uncoindeblog a dit…

Zut j'ai oublié de te soumettre ma définition, mais j'ai voté ;-D

Lucile a dit…

@ Delphine : merci pour ton vote, alors! Et n'oublie pas de repasser la semaine qui vient entre vendredi aprèm et mardi! ;-)